Elfes T31

Ylanoon

Scénario : Jean-Luc Istin
Dessin : Kyko Duarte
Éditeur : Soleil
60 pages
Date de sortie : 20 avril 2022
Genre : fantasy, enquête, action, aventure.

« C’est un secret bien conservé. Qui pourrait imaginer que de fichus orcs aient réussi à construire une cité dans la région, et selon certains, à régner sur une partie des Polanis, hein, qui ? »

Présentation de l’éditeur :

Elsémur détruite, les elfes bleus prennent un nouveau départ, lorsque d’étranges massacres attisent la défiance entre les communautés. Lanawyn se retrouve au cœur d’une enquête mêlant légendes et faux-semblants.

Suite à l’immense raz-de-marée qui a dévasté les côtes des terres d’Arran, les elfes bleus érigent leur nouvelle capitale sur les ruines de la cité d’Ennlya. Mais d’étranges massacres jettent l’opprobre sur les différentes communautés. Pour Lanawyn et sa jeune apprentie Ylanoon commence alors une enquête sanglante au plus profond d’une forêt sombre où se tapit la mort incarnée.

Elfes_T31_Ylanoon_Soleil_JL Istin_Duarte_Nanjan_extrait

Mon avis :

Un scénario signé Jean-Luc Istin à mi-chemin entre « Vikings » et « Sherlock Holmes », accompagné par la touche graphique de Kyko Duarte amenant quelques personnages à ressembler à Elrond (LoTR), Iorek Byrnison (à la croisée des mondes) ou encore Drogo (GoT) : voilà l’idée générale qu’on peut se faire de cet album… Ce qui n’est pas pour déplaire, bien au contraire !

Assez loin des sentiers traditionnellement battus dans « Elfes », composés généralement de guerres ou de séismes provoquées par la magie des uns et des autres races des Terres d’Arran, ce titre est presque plus terre à terre avec une enquête rondement menée par dame Lanawyn, déjà rencontrée dans de précédents tomes. Accompagnée de son apprentie, Ylanoon, elle va se retrouver sous les regards haineux des hommes d’un village plus au nord d’Ennlya. En effet, l’humanité entière estime que les elfes sont responsables des dernières tragédies en date – que ce soit le raz de marée décime les villes côtières, ou encore la guerre des goules. Donc en voir deux traverser la ville de Karvon’an : c’est mauvais signe

Et quelle pire malédiction que de subir les attaques d’un serial-killer ?! Pour une raison encore à déterminer, Elfes et Hommes se font assassiner dans la forêt séparant les deux villes d’Ennlya et Karvon’an. Les victimes sont alors retrouvées assises au sol, la tête tranchée et posée entre leurs mains. Raison pour laquelle les elfes bleus espèrent trouver du renfort parmi les valeureux guerriers humains dans cette traque au criminel – et qui sait : entrevoir une réconciliation entre les races !

C’est donc avec Konnor, géant blond digne représentant des vikings, que les deux elfes vont mener une enquête qui les plongeront dans les plus ancestrales croyances et traditions nordiques, invitant par la même occasion le lecteur à revisiter ses connaissances des Terres d’Arran, mais aussi de la culture viking largement représentée dans ce titre. Un mélange somptueux pour les amateurs du genre fantasy !

ShayHlyn.

5 commentaires sur “Elfes T31

Ajouter un commentaire

  1. Je ne fais malheureusement pas partie des fan de ce genre !🙄
    1ère phrase : pas compris si tu voulais dire « régler » ou plutôt « régner » ?
    Désolé, mais j’ai remplacé votre belgicisme « que du contraire » par « bien au contraire » plus français !😜

    Aimé par 1 personne

    1. « Qui pourrait imaginer que de fichus orcs aient réussi à construire une cité dans la région, et selon certains, à régler sur une partie des Polanis, hein, qui ? »… tu veux dire « à régler » ou « à régner » ?🤔

      Aimé par 1 personne

Répondre à dgege Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :