La Peste T1 et T2

Scénario : Albert Camus (adaptation de Ryota Kurumado)
Dessin : Ryota Kurumado
Éditeur : Michel Lafon/Kazoku
Date de sortie : 23 septembre 2021
188 pages chaque tome
Genre : Drame

« Combien de temps avant que notre système médical soit saturé? »

Présentation de l’éditeur

Le mangaka japonais Ryota Kurumado adapte pour la première fois en manga le chef d’œuvre d’Albert Camus, prix Nobel de littérature.

Oran, années 1940. De plus en plus de rats sont retrouvés morts dans les rues, semant la confusion chez les habitants. Une situation qui inquiète le jeune docteur Bernard Rieux et où l’indécision pourrait avoir des conséquences terribles.

Mon avis

Je vous parlerai conjointement des tomes 1 et 2 car ceux-ci furent publiés en même temps. Cette série en comportera quatre. D’Albert Camus je n’ai lu « que » le formidable roman L’Étranger. Je peux d’ores et déjà vous dire que Ryota Kurumado a comme qui dirait « fait le job » en me donnant clairement envie de lire le roman dont il s’est inspiré.

J’admets que j’ai mis un peu de temps à m’habituer aux expressions très « manga » du docteur Rieux. En même temps c’est un manga, il faut être cohérent, je n’avais qu’à lire le roman si ça me dérangeait. C’est SambaBD ici pas Sambabouquin.

Donc ! Revenons-en à cette épidémie qui se développe à Oran. J’aurais écrit cette chronique il y a deux ans et demi, je vous aurais probablement décrit les quarantaines, les symptômes, les soignants, le système médical. Mais pour le coup je vais vous épargner ça, je ne vous ferais d’ailleurs pas l’insulte de vous donner la raison de ce choix.

La richesse de La Peste réside avant tout dans ce que la maladie révèle de la nature humaine. Les peurs légitimes et les réactions qui en découlent constituent les principaux fils narratifs de cette terrible histoire. Les intérêts politiques, économiques et/ou carriéristes émergent en cette période de crise, et font partie intégrante du fléau qui se développe doucement à la fin du deuxième tome.

Le suspense lui aussi se propage au rythme des nouveaux cas, des angoisses collectives, des comportements déraisonnés ou parfaitement réfléchis. Lesquels feront le plus de dégâts ? Rendez-vous dans le tome suivant !

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatre_et_demicoeur_troiscoeur_trois_et_demi


Petitgolem13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :