Undead Unluck T1  

Auteur : Yoshifumi Tozuka
Editeur : Kana
Genre : Fantastique
Sortie : le 3 septembre 2021

Avis de l’éditeur :

Alors que Fûko est déterminée à se donner la mort, un homme immortel apparaît devant elle. Il s’agit d’un Undead qui souhaite rester avec elle dans le but de se servir du mauvais sort qui frappe tous ceux qui entrent en contact avec la peau de la jeune fille afin de mourir.

Mon avis :

Ce nouveau shônen signé Yoshifumi Tozuka s’aventure à nous livrer le récit entre une jeune fille souhaitant plus que tout se suicider et un second protagoniste, Un undead (non mort) cherchant également à mourir mais n’y parvenant pas. Bien décidée à se donner la mort, Fuko est sauvée in extrémis par l’undead sur le pont d’où elle s’est jetée. De son côté, l’Undead, existant depuis deux siècles, ne parvient pas à définitivement mourir en dépit de ses nombreuses tentatives. La décapitation, les brûlures, les démembrements, … rien n’y fait. Il se retrouve dans l’incapacité totale d’en finir avec sa vie.

Le hasard faisant bien les choses : il découvre que la jeune Fûko regorge de forces vitales peu communes, capable de détruire quiconque, par le mauvais sort qu’elle inflige. Désormais, il la protégera contre ses mauvais penchants bien décidé à profiter des pouvoirs de Fûko pour enfin périr pour de bon …

Undead Unluck_T01_Yoshifumi Tozuka_Kana_PlancheA_432207

Difficile de vivre, encore plus compliqué d’y mettre un terme. Voilà le leitmotiv de ce nouveau titre aux éditions Kana. Une jeune fille souhaitant la mort, un errant incapable de mourir, ayant comme vocation d’en terminer. Soyons honnêtes, le public cible pour Undead Unluck s’oriente vers les 12 -15 ans. Au-delà de cette tranche d’âge, il risque fort de s’enliser méchamment, notamment par ses incohérences, son scénario bouffi  et son trait grabataire, de loin trop surchargé.

Pour peu qu’on s’intéresse aux protagonistes, chacun conscient de vouloir en terminer avec leur existence : la trame n’apporte que peu d’éléments convaincants. Assez rapidement, une organisation secrète tente de s’approprier les pouvoirs de Fûko, et des adversaires ultra puissants lui cherchent des noises. C’était sans compter sur l’intervention systématique de l’Undead, devenu pour le coup à la fois un bon chien de chasse et un garde du corps.

Du coup, afin de neutraliser les tentatives de l’ennemi, notre duo estime s’y introduire en intégrant l’organisation par la force. Au final, on s’ennuie comme c’est pas permis surtout si l’on est imprégné de la philosophie manga depuis des années car ce titre bien que truffé d’action, a tendance à faire du surplace.

Coq de Combat

Un commentaire sur “Undead Unluck T1  

Ajouter un commentaire

  1. Faudra m’expliquer ce qu’est un trait grabataire ?… et aussi la différence entre une générosité habituelle pour quasiment la même qualité graphique (moyen) et cette sévérité !
    Par contre je n’ai rien compris au pitch !🤔

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :