Fake News – L’info qui ne tourne pas rond

Scénario : Doan Bui
Dessin : Leslie Plé
Éditeur : Delcourt
Date de sortie : 14 avril 2021
176 pages
Genre : Journalisme pédagogique

« Les gens que j’ai rencontrés ne sont pas dingues. Je pense qu’ils ont surtout envie de croire à quelque chose… de faire partie d’un groupe. »

Présentation de l’éditeur

Les fake news mettent le monde à l’envers. La journaliste Doan Bui et la dessinatrice Leslie Plée s’embarquent dans un tour du monde des infos truquées. Une bande dessinée de salubrité publique ! Des climatosceptiques aux platistes, des usines à clics d’Europe de l’Est aux Illuminati, des algorithmes devenus fous à Donald Trump (propagateur n°1 de « vérités » alternatives), les infox sont partout. Ludiques et pédagogiques, les autrices nous font passer dans l’envers de leurs fabrications et nous réapprennent à aiguiser notre esprit critique.

Mon avis

Voici donc un ouvrage remarquable à bien des égards. Si les thèmes présentés dans l’album de Doan Bui et Leslie Plée sont globalement connus de tous, j’admets avoir été particulièrement captivé par l’approche de la scénariste et dessinatrice.

C’est un souci évident de pédagogie qui rend la lecture de Fake News, l’info qui ne tourne pas rond si agréable et prenante. L’introduction met en parallèle le monde des fake news avec celui d’Alice au Pays des Merveilles et plante d’emblée le décor du côté américain (l’œuvre de Lewis Carroll ayant une influence majeure chez les anglo-saxons), la suite de l’album le confirmera, même si le phénomène n’est pas monopolisé par les États-Unis… loin de là.

Le lecteur suit donc la narratrice qui cherche à en savoir plus sur ces fake news : ce qu’elles sont vraiment, où, quand et comment elles sont apparues. Les mécanismes qui constituent une infox (pour utiliser l’équivalent en français) sont retirés les uns après les autres et permettent de mieux en saisir les tenants et aboutissants. L’approche est hautement pédagogique, les références culturelles et historiques se mêlent à de nombreux témoignages. On « assiste » à des scènes parfois hallucinantes, mais Doan Bui réussit à recentrer son enquête sur les faits, sans jugement, avec comme l’illustre la phrase que j’ai choisie de mettre en exergue au début de cette chronique, un humanisme et une tolérance marqués.

Le choix est donc de ne pas se moquer mais d’expliquer. On trouvera évidemment les noms des principaux amateurs de fake news, Donald Trump en tête, et d’autres, moins connus du grand public, mais qui jouent ou ont joué un rôle dans leur propagation. Ce qui fait le plus froid dans le dos c’est la dimension systémique du phénomène, les réseaux sociaux, les algorithmes jouant un rôle déterminant dans le développement et la communication des infox. Mais je ne vous en dis pas plus et vous invite à le (re)découvrir dans ce formidable album.

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatrecoeur_quatrecoeur_quatre


Petitgolem13

2 commentaires sur “Fake News – L’info qui ne tourne pas rond

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :