Gun Crazy – Vidéodrone & Killing Las Vegas

Scénario : Steve D
Dessins & Couleurs : Jef
DL : 04/2021 & 05/2021
Editeur : Glénat
ISBN : 978-2-344-03850-5 & 978-2-344-03851-2
NB pages : 120 & 120

« On n’est pas tombées sur des lumières. On va les éclairer un peu. »

Série complète en deux tomes.

Résumé éditeur :
La balade sauvage de Dolly Sanchez & Lanoya O’Brien, deux filles prêtes à tout pour réaliser leur rêve d’une vie meilleure et qui n’hésitent pas à dégommer à tout va quand elles sont face à des bouseux white trash racistes et méchants.

Le pitch éditeur est sympa, mais pas assez révélateur de l’univers déjanté, aussi permettez-moi de vous présenter les personnages.

Nos personnages principaux sont deux ex militaires (en couple) Dolly & Lanoya, une hispanique et une black à la recherche d’une retraite dorée loin de leur univers où les rednecks sont légions, pour cela il faut récupérer l’argent la famille de Dolly, confisquée à sa famille par l’IRS à la mort de son père quand elle avait 16 ans. Son père était à la tête d’un cartel, elle a donc hérité de la coquette somme de six milliards de dollars. Elles croiseront sur leur route des personnages secondaires hauts en couleurs. John Saint-Pierre tueur en série de prêtres pédophiles. Superwhiteman avec sa moustache adolfienne, frustré sexuellement et auteur de plusieurs meurtres racistes. Et enfin un Sherif, le Sergent Nolti qui patrouille avec son chien, Country Joe Fish (dont l’ancien propriétaire est Chuck Norris) qui attaque tous les Amérindiens qu’il croise…

Oui vous avez bien lu. Un pitch improbable, de l’action, des dessins chatoyants à l’ancienne et des personnages hauts en couleurs. Clairement une série faite pour moi. Alors quand tout l’enrobage de Steve D et Jef rajoute une sur couche type film d’exploitation, avec violence, drogue, sexe et fausses jaquettes VHS, je signe tous les jours.

Un premier tome centré sur les personnages et un deuxième tome « réunion » de ces personnages à Las Vegas, pour un final explosif.

Bien sûr, il ne faut pas chercher dans ces albums la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste, mais si vous aimez le cinéma bis et les albums pop-corn, ces albums sont faits pour vous.

ScénarioDessinico_Album
coeur_trois_et_demi coeur_trois_et_demi coeur_quatre

JaXoM

4 commentaires sur “Gun Crazy – Vidéodrone & Killing Las Vegas

Ajouter un commentaire

  1. Un pitch digne d’un Tarentino et un graphisme très efficace, mais un côté « comic » aux couleurs trop agressives ne me donne pas top envie de me lancer dans sa lecture. Pourtant je suis assez fan de ce genre déjanté (Valhalla hotel, Il faut flinguer Ramirez…).

    J'aime

    1. Les couleurs « à l’ancienne » font effectivement très comics période années 80, mais si on ressort des métal hurlant pas mal de Mobius Corben Druillet étaient comme ça, ça met dans l’ambiance et c’est complétement voulu.
      C’est pas aussi flashy pendant tout l’album si ça peut te rassurer, à feuilleter.

      J'aime

  2. Moi j’adore ! c’est tout à fait mon genre et cela me fait penser (surtout la couverture) aux films des seventies, genre « blacksploitation ».

    J'aime

Répondre à loubrun Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :