Creepy past T01/06

Tapi dans l’ombre

Scénario : Bruno Enna & Giovanni Di Gregorio
Dessin : Giovanni Rigano
Éditeur : Paquet
64 pages
Date de sortie : 13 janvier 2021
Genre : aventure, fantastique

Soyez les bienvenus dans le monde des comics de la collection Kramiek ! Une aventure pour adolescents et jeunes adultes qui pourra néanmoins, au fil du temps, donner des sueurs froides à plus d’un lecteur de tout âge.

Présentation de l’éditeur :

Les légendes urbaines ne sont pas que des légendes… Quelque chose de malsain et de très dangereux peut se cacher dans l’ombre…

Derrière les troubles du sommeil de Qiro, derrière les excursions nocturnes d’Ester, derrière les murs aseptisés de la fondation REM, derrière les rumeurs qui courent sur Internet… se trouvent quelques vérités !

Une jeune fille emmurée vivante dans un hôpital, après y avoir été hospitalisée pour un contrôle de routine normal : pour beaucoup, il ne s’agit que d’une histoire délirante, mais Ester sait qu’au milieu de sombres fantasmes, des fragments acérés de la réalité sont souvent cachés. Qui peuvent vous faire saigner…

Creepy past_T01_Tapi dans lombre_Paquet_Enna_Di Gregorio_Rigano_extrait 1

Mon avis :

Bienvenus dans le monde des comics de la collection Kramiek ! Une aventure pour adolescents et jeunes adultes qui pourra néanmoins, au fil du temps, donner des sueurs froides à plus d’un lecteur de tout âge. Mais le ton est directement donné, ça sera jeune ! Les patients de la fondation REM sont à priori tous adolescents et seul le médecin Iker, psychiatre, semble avoir dépassé la trentaine. Même l’éducatrice apparait comme tout juste majeure, ce qui ne l’empêche pas d’être ferme et sévère.

Les héros semblent être deux personnages, Qiro et Esther, parmi d’autres présentés en début d’ouvrage, comme pour faciliter la compréhension de l’histoire, sans devoir se perdre en dialogues futiles permettant de savoir qui est qui et pourquoi il/elle est là. Seuls les figurants, notamment deux frères jumeaux un brin « Weasley » sans le charme et l’humour des rouquins dans « Harry Potter », n’ont pas l’honneur de ces fiches car finalement : à part ennuyer leur monde dans la cantine, ils n’ont rien à faire dans l’aventure principale.

On le sait d’emblée, rien qu’à la couverture, que le personnage clef : c’est Qiro ! Il vient tout juste d’intégrer la fondation REM pour tenter de résoudre ses insomnies dues à de terribles acouphènes. Car il faut le savoir, le centre REM est spécialisé dans les troubles du sommeil dont tous les patients souffrent, à l’exception d’Esther, finaude jeune femme qui a grugé les tests pour être admise, persuadée que des choses surnaturelles se produisent derrière les murs de l’enceinte.

Creepy past_T01_Tapi dans lombre_Paquet_Enna_Di Gregorio_Rigano_extrait 2

À raison ! Il ne faudra pas longtemps aux lecteurs pour découvrir que quelque-chose cloche dans ce centre médical. En suivant la jeune détective du paranormal tandis que Qiro essaie de s’enfuir, une terrible légende urbaine sous les traits d’un personnage digne de Jack la citrouille de Tim Burton, fait son apparition…

« Creepy Past » est bien partie pour être une série adulée par les jeunes. Son scénario, signé Enna et Di Gregorio, est bien ficelé ; donnant des informations au compte-gouttes tout en titillant la curiosité tant des personnages, comme Qiro qui découvre un forum sur les légendes urbaines justement quand l’aventure s’assombrit, que des lecteurs qui veulent comprendre mais qui devront attendre le tome suivant.

Quant au dessin de Rigano, ce style jeune et dynamique, un peu comme le storyboard minutieux d’un animé, donne clairement et le ton et envie. Ce qui ne le rend pas infaillible aux yeux scrutateurs de certains lecteurs, comme les problèmes de proportions des personnages qui varient de temps en temps, les rendant petits comme des enfants à l’occasion, mais toujours élancés. Un graphisme dans l’air du temps, assez caractéristique du genre comics pour adolescents.

Reste à découvrir ce « sinistre passé » faisant place à des légendes urbaines pas si irréelles qu’on pourrait le croire…

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :