Alix Senator – T11 – L’esclave de Khorsabad

quelques petites scènes de fouettage d’Alix que n’aurait pas reniées Jacques Martin

Scénario : Valérie Mangin
Dessin : Thierry Démarez
Éditeur : Casterman
48 pages
Date de sortie : Novembre 2020
Genre : Aventures, Historique

Présentation de l’éditeur

Cela fait des années qu’Alix n’a plus mis les pieds à Khorsabad : bien trop longtemps. Alix, comme par le passé, est fait prisonnier. C’est un seigneur local, Barzapharnès, qui commandite l’enlèvement du sénateur afin de provoquer une nouvelle guerre avec Rome et de retrouver le trésor mythique de la cité, dont – le pense-t-il – Alix connaît la cachette.

Entre les souvenirs et le devoir d’empêcher un nouveau conflit, Alix va connaître de nouvelles aventures dans la cité assyrienne.

Mon avis

Je dois vous avouer que le rythme de parution des albums de la série Alix Senator m’impressionne et me laisse un peu perplexe… Je me demande si ce rythme était moins rapide, les aventures de notre sénateur gallo-romain n’en seraient-elles pas un peu plus palpitantes. Car, autant je trouvais les premiers albums plutôt bien ficelés, autant, depuis 5 ou 6 tomes, c’est clairement en-dessous… Encore que, je dis cela, mais celui-ci me semble un peu plus entraînant que le précédent qui m’avait déjà plus plu que le précédent. Mais bon, tout de même… Ces aventures d’Alix à Khorsabad sont un peu une affaire convenue je trouve…

D’abord, il y a le flashback pour bien nous situer l’histoire, ensuite son enlèvement, quelques petites scènes de fouettage d’Alix que n’aurait pas reniées Jacques Martin, l’évasion, le cul de sac dans la cité forteresse, le plan, la trahison et, malgré tout, le dénouement plus ou moins positif… Somme toute, du très classique pour Alix…

Bon, je suis un peu sévère parce que ce n’est pas si fade que ça, mais bon, on est au onzième tome de cette série et j’ai l’impression que les auteurs sont à court d’idées au point de devoir repartir sur les scénarios de la série d’origine. Bien sûr, je ne dis pas que c’est forcément une mauvaise idée de s’appuyer sur le matériau originel mais ça ne remplace pas une bonne histoire il me semble…

Sinon, côté dessin, si je ne suis toujours pas fan des visages et plus généralement de sa façon de traiter les personnages (un peu raides et pas toujours très bien proportionnés…) je trouve en revanche que les décors sont magnifiques et la couleur toujours très bien mise en valeur. La cité de Khorsabad sous la neige ou le soleil (dans les flashbacks) vaut vraiment le détour !

Bref, une série qui était bien partie mais qui a l’air de s’essouffler un peu… Peut-être que si l’on était sur un format de 54 ou 64 pages et une sortie annuelle ça serait mieux… ?

Odradek

4 commentaires sur “Alix Senator – T11 – L’esclave de Khorsabad

Ajouter un commentaire

    1. Le vrai question est : « Quelle note va m’attribuer le terrible juge roumain pour ces circonvolutions…? » 😉

      J'aime

    2. Le passage qui m’a le plus plu🙄, c’est :
      « mais celui-ci me semble un peu plus entraînant que le précédent qui m’avait déjà plus plu que le précédent. Mais bon, tout de même… »🤣
      Sinon, je n’ai pas d’avis… je n’aime pas les péplums !🤒

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :