RUINES – Démons intérieurs

Scénario : Warren Ellis, Mike Baron et autres
Dessin : Shawn Martinbrough et autres
Éditeur : Panini comics
226 pages
Date de sortie :  17 juin 2020
Genre : Super-héros


Dans un grand « bang ! », le missile Patriot fuse depuis la tourelle mobile de la garde nationale et percute le quinjet des Avengers…

Déboussolé, j’observe les surhumains brûler dans le soleil de midi.

Présentation de l’éditeur

Il existe un monde ordinaire et un autre extraordinaire. Le commun des mortels vit dans le premier; des êtres aux pouvoirs incroyables peuplent le second. Les deux communautés sont proches et se croisent parfois. Découvrez l’histoire de ces univers parallèles.

Contient Ruins (1995) #1-2 (Ruines), Tales of the Marvels: Blockbuster (1995) #1 (Dommages collatéraux), Tales of the Marvels: Inner Demons (1996) #1 (Démons intérieurs) et Tales of the Marvels: Wonder Years (1995) #1-2 (Wonder Fan). Ainsi qu’ une galerie de couvertures de 7 pages.

Ruines Marvels

Mon avis

La mini série Marvels de Kurt Busiek et Alex Ross eut tellement de succès en 1994 que les dirigeants de Marvel demandèrent à leurs auteurs de créer de nouvelles histoires dans la même veine narrative. Il en résulta plusieurs autres mini séries regroupées ici par Panini. Toutes ont trait à la vie et le comportement des humains normaux côtoyant les super entités. La première histoire, Ruines, est un peu particulière : imaginez une terre où les événements qui ont créé les super-héros de l’univers Marvel se sont déroulés de la même façon mais ont mal tourné ! Ainsi Bruce Banner a bien sauvé le jeune Rick Jones lors de l’essai atomique mais les rayons gamma ne l’ont pas transformé en Hulk mais en une aberration irradiée, morte sur le coup; Peter Parker a été piqué par une araignée radioactive et … a contracté un cancer contagieux qui l’a tué à petit feu ainsi que toutes les personnes qu’il a approché, et ainsi pour tous les héros que nous connaissons. Philip Sheldon, un journaliste, veut écrire un livre sur ces Merveilles qui auraient pu être mais… aura t-il le temps ?

Image

 

Le deuxième récit, Dommages collatéraux, plus humain, nous conte l’histoire d’un homme dont les parents ont été tués lors du combat entre les FF, Tyros, une créature de Fatalis et le Surfer d’argent. Tandis que les parents des victimes s’unissent pour faire un procès à la ville, lui n’a qu’une obsession : tuer le Surfer, seul  responsable à ses yeux. Un récit poignant qui montre les blessures faites aux humains lors des combats incessants des supers. Vient ensuite Démons intérieurs, récit d’un clochard alcoolique qui va côtoyer Namor, prince des mers, lorsque ce dernier, amnésique, errait dans les bas-fonds de New-York et qui va remonter la pente grâce au Submariner.

Ruines démons intérieurs

La dernière histoire est la plus triste et proche de notre réalité. Il s’agit de Wonder Fan où deux jeunes filles, membres du fan club de Wonder Man (l’un des Avengers) vont voir leur vie basculer lorsque leur héros va mourir au combat. Montrant jusqu’où peuvent aller des jeunes fans amoureuses de leur idole, cette histoire nous fait réfléchir sur l’adoration portée à des vedettes par des personnes fragiles et instables.

Un bel album qui nous montre l’univers Marvel par l’autre bout de la lorgnette avec des récits solides et crédibles et des illustrations faites par des artistes privilégiant la peinture. 

JR

Chronique de MARVELS ici

Chronique de MARVELS l’œil de l’objectif ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :