50 nuances de gras T5

Auteur : Synecdoche
Editeur : Doki Doki
Genre : Humour
Sortie : le 10 juin 2020

Avis de l’éditeur :

A l’image d’Erufuda, l’elfe patatophile, installez-vous confortablement avec votre paquet de frites, vous allez découvrir de fabuleux conseils diététiques dans ce nouveau volume haut en couleur !

Mon avis :

Une soirée karaoké entre elfes et créatures extraterrestres ne peut que déborder inévitablement, notamment lorsque Mero entame et enchaîne des morceaux rythmés et doux, transformant en son pouvoir et sous son charme Naoe, notre héros humain, bien seul parmi toutes ces diablesses.

Le second chapitre met en scène Naoe et son elfe favorite Erufuda en plein footing, qui tente pour la énième fois de perdre des calories. De par ses récents efforts incommensurables, Noe la félicite et l’invite à manger autant de frites qu’elle le souhaite. Se rendant ensuite dans un restaurant spécialisé en ramens, ils y rencontrent une jeune fille boulimique, qui derrière son aspect humaine est en fait une gorgone, dont le pouvoir permet de transformer quiconque croise son regard en pierre.

50 nuances de gras_scan

L’avant dernier récit n’est pas en reste où nous découvrons le pouvoir de la Mandrigore, et où pour le même prix, Naoe se faisait ingurgiter par une belle fleuriste d’apparence mais sous caféine, cette dernière perd pied, cherchant à assimiler ce qui est mangeable à portée de main.

Le final, certainement le chapitre le plus accompli, met en scène toute la troupe de super extraterrestres d’abord nues puis en tenues légères, se mettant à pratiquer le « hot yoga », une variante relativement amusante et distrayante.

Ce 5ème opus monte en puissance. Là où nous étions sceptiques, quant à la qualité sur la durée dans le temps pour les premiers tomes, l’auteur Synecdoche prouve qu’il peut tourner la manivelle à son avantage. L’humour résonne juste, les histoires plaisantes et l’approche des femmes rondes (qu’elles soient elfiques ou humaines), autant pour les femmes elles-mêmes que pour les hommes les aimant, permettront à chacun de savourer à sa juste valeur ce manga, certes anecdotique de prime abord, mais qui commence enfin à prendre son envol.

 

Coq de Combat

Un commentaire sur “50 nuances de gras T5

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :