Gost 111

Dessin : Marion Mousse.
Scénario : Mark Eacersall et Henri Scala.
Éditeur : Glénat.
Sortie : 4 mars 2020.
200 pages.
Genre : policier.

«Toi, tu as une tête qui plait au malheur.»

gost 111

Une plongée vertigineuse dans le monde des informateurs de la police.

Père modèle mais sans emploi, Goran Stankovic accepte un job véreux, se fait  arrêter et n’a d’autre choix que de collaborer en devenant « indic’ ». Coincé entre  truands et police, dans un monde de manipulations, Goran va devoir jouer un double  jeu périlleux pour s’en sortir.
Coécrit par Mark Eacersall, scénariste venu de l’audiovisuel, et Henri Scala, pseudonyme  derrière lequel se cache un commissaire passé par des services d’investigation  prestigieux, GoSt111 est autant un polar haletant qu’une plongée vertigineuse dans le  monde méconnu des informateurs de la police. Un récit noir ciselé et hyperréaliste,  transcendé par le trait expressif de Marion Mousse.

gost 111 e

Mon avis

Coécrit par Mark Eacersall, scénariste venu de l’audiovisuel, et Henri Scala, pseudonyme  derrière lequel se cache un commissaire passé par des services d’investigation, Gost nous invite au cœur des connexions qui existent entre les informateurs et la police…
On sent d’ailleurs ce « vécu » dans les dialogues avec un jargon qui ne pouvait pas être inventé. Donc question crédibilité, ce titre en impose, il m’a fait d’ailleurs penser à l’excellente série « engrenages ».
C’est en fait une immersion dans le milieu des balances, des tontons avec la pression policière pour avoir des infos. Mais notre héros n’est pas né de la dernière pluie et va même pousser le concept à l’extrême en jouant sur plusieurs fronts. Presque une sorte de Joseph Joanovici ( il était une fois en France) des temps modernes si vous me permettez cette comparaison.
L’album commence par une grosse quinte de toux d’un des commissaires. Quoi le Covid 19 a déjà contaminé ce Gost , incroyable, même les fantômes sont atteints ! Et pourquoi cette BD s’appelle d’ailleurs Gost 111 ? Vous le saurez en arrivant à la page 69 ( et ce n’est pas un kamasutra ).
Maintenant, il faudra s’accommoder du dessin semi-réaliste à tendance gros nez de Marion Mousse à raser. Un trait plutôt épuré plutôt assez dynamique, bien construit mais pas non plus d’un esthétisme fulgurant mais son trait colle bien au thème, donc je ne serais pas trop sévère sur le sujet.
Un album que j’ai trouvé assez jouissif sur la fin, le micmac entre tous les services policiers est assez savoureux avec une fin assez juste et morale.

 

 

Tonton Samba
Inscrivez-vous à la newsletter.

7 commentaires sur “Gost 111

Ajouter un commentaire

  1. Je vais attendre d’avoir l’album en mains pour juger du dessin. Mais c’est vrai que du « gros nez » pour du polar noir, ça fait bizarre.

    J'aime

  2. Je serais plus sévère que toi sur ce coup là. d’abord le dessin est un vrai écueil et les personnages ne sont pas toujours très identifiables. A part le personnage principal qui se voit affublé d’un énorme pif.
    Pour le scénario, j’ai trouvé que les tensions induites par les relations compliquées avec les flics et les truands ne sont pas assez mises en avant. Pareil pour le jeu double du personnage principal, ça ne ressort pas assez. Ce personnage donne l’impression de tout subir, alors que ça n’est pas complètement le cas.
    Enfin, il y a une deuxième intrigue, qui n’est qu’effleurée, c’est sa relation avec sa fille et avec son ex.
    Bref, il y a là toute la matière à développer un personnage complexe, ambiguë, et des intrigues policières crédibles et réalistes, surtout que la pagination est là, mais en fait je trouve le tout assez plat.
    Pour résumer, j’ai trouvé la lecture très ennuyeuse.

    scénario : 2/5
    dessin : 2/5
    album : 2/5

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :