Colt & Pepper – tome 1 – pandemonium à Paragusa

Scénario : Darko Macan
Dessin : Igor Kordey
Éditeur : Delcourt
56 pages
Date de sortie :  15 janvier 2020
Genre : aventure, fantastique


« Emparez-vous de ces chiens galeux ! Assurez-vous de les garder bien séparés ! Et étêtez-les dès que le bourreau arrivera »

 

Présentation de l’éditeur

Dans une étrange Amérique du 17e siècle, où se côtoient créatures étranges venues de réalités alternatives, magie et intrigues politiques, le capitaine de la garde Salomon Culpepper ou « Pepper » pour les intimes, cherche à sauver son neveu Colt qui s’est mis dans une situation inextricable avec le duc de Paragusa. Cette ville, où il a si souvent fait respecter la loi, se retourne alors contre lui.

colt & pepper t1_pl

Mon avis

Un conte fantastique où se mêlent magie et aventures de cape et d’épée au bestiaire étonnant qui n’a rien à envier à la mythologie. Voilà ce que proposent Macan et Kordey qui nous avaient surpris avec le violent Marshal Bass. De la violence et du sang qui gicle vous en trouverez aussi ici, bien qu’il y en ait en moindre quantité.

Je dois bien avouer que j’ai été assez désemparé à la fin de cette lecture. Mais où veut donc nous emmener l’auteur ? Mélanger les genres, pourquoi pas, mais que cela n’empêche pas d’avoir une petite ligne conductrice et un scénario qui tient la route. Là, c’est vraiment le bazar, la foire à la créature fantastique, le tournoi de magie et le sauve qui peut des deux personnages ! Bien que l’on suive de bout en bout Colt et Pepper, on a du mal à s’y attacher et à leur vouer une once de sympathie, tant tout cela est foutraque.

Reste le dessin de Kordey, toujours aussi puissant, expressif et fourmillant de détails et dont les illustrations en pleine page deviennent une marque de fabrique. Une mise en couleur un peu plus chaleureuse aurait sans doute apporté un plus à l’ensemble en le sortant d’une ambiance trop glauque, car finalement ce récit flirte un chouïa avec la comédie.

« les auteurs de Marshal Bass se font plaisir et nous aussi », c’est la petite accroche du dossier de presse. Pour les auteurs c’est sûr, pour nous c’est une autre histoire …

Loubrun

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :