Chez Adolf – Tome 1 : 1933.

Dessin : Marcos Ramon et Dimitri Fogolin.
Scénario : Rodolphe
Editeur : Delcourt
Sortie : 19/06/2019.
56 pages.
Genre : Seconde guerre mondiale, Histoire, politique, société.

« …Eh bien que plutôt d’être forcé d’y participer, on aurait peut-être intérêt à y adhérer de notre propre gré. Combattre de l’intérieur, c’est sans doute plus efficace, non ? « 

Résumé de l’éditeur:

Qu’aurions-nous fait à partir de 1933 si nous avions été Allemands ? En suivant le parcours des habitants d’un petit immeuble situé dans une ville d’Allemagne, Chez Adolf raconte la montée du nazisme et ses dégâts irréversibles.

Le 30 janvier 1933, Adolf Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. Ce jour-là, le bar au rez-de chaussée de l’immeuble où réside le professeur Karl Stieg change de nom pour s’appeler Chez Adolf, patronyme du propriétaire. C’est aussi le jour où Karl décide de tenir un journal sans imaginer à quel point les années à venir vont impacter les habitants de son immeuble et le destin du monde.

Adolf_1

Mon avis:

La période de la seconde guerre mondiale m’a toujours beaucoup intéressée, n’y voyez pas une passion morbide ou quoi que ce soit d’autre ! Parce que c’est bien un des (nombreux) moments de l’Histoire où l’Homme s’est montré sous son jour le plus cruel et inhumain qui soit.

Au-delà de ces conjectures, c’est vraiment une BD intéressante car elle traite bien sûr de l’Allemagne nazie à ses débuts mais aussi se déroule précisément en Allemagne et vue sous l’œil de ses citoyens ! Il est toujours pertinent d’avoir le ressenti des personnes qui ont vécu ça de l’intérieur. Alors, oui il s’agit d’une BD avec des personnages fictifs mais pourtant criants de vérité.

Le protagoniste principal décide de s’embrigader au parti pour mieux lutter de l’intérieur mais ce fut un cruel dilemme, adhérer ? ou ne pas adhérer ? That’s the question… On voit bien aussi le désarroi d’une certaine partie de la population face à ces nouvelles directives antisémites. Néanmoins, il va pourtant bien falloir survivre car la menace des camps pour les opposants au régime plane telle une épée de Damoclès au-dessus de leur tête trop bien pensante !

Les dessins me plaisent beaucoup, les personnages sont bien animés et les couleurs collent bien avec l’époque. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est un coup de cœur mais pas loin et j’aimerais beaucoup lire la suite de cette série prometteuse.

Adolf_4

Pour ceux qui ont déjà entamé la course folle aux cadeaux à glisser sous le sapin, je conseille cette BD sympa à offrir à un ou une passionnée d’Histoire ou de la seconde guerre mondiale mais n’oubliez pas que…  » L’Amour est plus fort que la guerre » !

Sandra/Ithilwen.

Un commentaire sur “Chez Adolf – Tome 1 : 1933.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :