Berlin

Ville de lumière – Livre troisième
Auteur : Jason Lutes (scénario et dessin)
Editeur : Delcourt
Parution : 28 Août 2019
Genre : BD Historique

Dix ans après la sortie du tome 2, Jason Lutes achève son oeuvre : Berlin se conclut dans la ville de lumière, déchirée par la montée du nazisme.

Berlin, ville noctambule et artistique, est un personnage à part entière dans l’oeuvre de Lutes. En 1933, après des luttes fratricides entre nazis et communistes, Adolph Hitler accède au pouvoir. Le couple formé par Marthe, une artiste peintre et Kurt, un journaliste engagé, assiste impuissant à l’emprise du nazisme sur la presse et la vie culturelle de leur cité.

BERLIN_NB1_corr.indd

La saga Berlin arrive à son terme. Ce troisième opus en est la conclusion. Tandis que le journaliste Kurt Severing et l’artiste peintre Marthe Müller assistent avec effroi à la montée des extrêmes, la population berlinoise apparaît de plus en plus divisée. Désormais, le Parlement est contrôlé par le parti nazi dirigé par Adolph Hitler. Pour autant, les habitants de Berlin apparaissent indifférents à ce qui se trame autour d’eux. Les membres de la famille Braun, des ouvriers, hésitent à embrasser le parti nazi ou le parti communiste. Du côté bourgeois, la vie nocturne et intellectuelle bat son plein. Personne ne semble se rendre compte que, d’une ville de lumière, Berlin se transformera bientôt en amas de cendres.

BERLIN_NB1_corr.indd

« Berlin est une fresque remarquable aux arcs narratifs nombreux qui décrit, avec une ligne claire élégante, comment la situation sociale et politique de l’Allemagne dans les années 30 ne pouvait que se terminer de façon funeste. »       PUBLISHERS WEEKLY

Au cours des deux dernières décennies, Jason Lutes a créé l’un des chefs-d’œuvre du roman graphique. Riche en détails historiques bien documentés, Berlin prend la forme d’une étude de caractères empreinte de compassion d’une société en train de prendre progressivement conscience de la domination du fascisme et d’une plongée dans le vaste tissu d’une ville en train d’entrer lentement en déliquescence.

On peut même dire que la ville elle-même est le protagoniste central de cette fiction historique. Salons somptueux, trottoirs en ruine, greniers poussiéreux et gares ferroviaires : Lutes décrit son déclin tragique et inévitable tout en signant dans un magnifique récit une épopée aussi pertinente qu’inquiétante.

Berlin est, par ailleurs, un véritable manifeste des techniques narratives dessinées.

ico_Albumnot_9_10_b

Skippy

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :