Ariadne tome 1

L’empire céleste 

Auteur :  Norihiro Yagi
Éditeur : Glénat
Date de sortie :  3 juillet 2019
Genre : shônen, fantasy, aventure.

Le nouveau shônen fantasy par l’auteur de Claymore !
Comme un air de « déjà lu ».

Présentation de l’éditeur

Le nouveau shônen fantasy par l’auteur de Claymore !

Lashil, jeune garçon vivant dans une contrée perdue, rêve de cités volantes… Un beau jour, il rencontre Leana, une jeune fille atteinte d’une maladie étrange : sans ses bottes de fer, elle s’envole dans les airs ! Attaquée par des engins mécaniques, Leana ne tardera pas à révéler son identité : princesse de l’empire céleste Ariadne, elle a fui son pays pour découvrir le monde. Lashil deviendra son Chevalier de l’Azur, chargé de sa protection, puisqu’il cache lui-même un secret hors du commun lui permettant de manier le pouvoir du photon…

Norihiro Yagi avait déjà fait preuve de son talent pour créer un univers fantastique très riche, peuplé de monstres et de chimères dans Claymore. Château dans le ciel, animaux fantastiques, technologie ancestrale perdue, guerriers surpuissants, vous découvrirez un monde passionnant au fil des aventures de Lashil et Leana. De manifiques scènes de combat viennent en outre ponctuer ce récit riche en rebondissements. Si vous aimez le shônen et la fantasy, ce manga est pour vous !

Sans titre 1

Mon avis

Comme un air de « déjà lu ». Ariadne, c’est une histoire comme on a pu en lire mille auparavant. Un mélange du château ambulant, de Fly et Astro le robot, le tout mélangé et mis à la sauce contemporaine. Autant dire qu’il y a de quoi passer le temps dans une salle d’attente, mais rien de transcendant dans l’histoire. Sans compter que le scénario sonne… creux. Un décalage tant dans les paroles que dans la personnalité des deux protagonistes principaux qui se rencontrent par hasard alors que l’un rêve d’un monde que l’autre fuit.

Bien que l’univers inventé par Norihiro Yagi semble plaisant et riche en légendes et créatures diverses et variées, l’aventure en tant que telle débute sur la pointe des pieds. Ce n’est pourtant pas faute d’y avoir mis de l’ingéniosité : des personnages en tenues d’époque entre le moyen-âge et la renaissance avec une technologie qui nous serait totalement futuriste… ne serait-ce d’ailleurs pas le cas de Star Wars ?!

Sans titre 2

Tant de sources d’inspirations que le mixe rend cette œuvre brouillonne ; tellement de clins d’œil qu’on ne sait si l’idée est originale à l’auteur ou s’il l’a puisée ailleurs, dans les classiques des années 80 ou au cinéma fantastique. Même le dessin ne parait pas nouveau à nos yeux habitués aux mangas.

Alors certes, Ariadne pourra titiller les nouveaux adeptes de ce style de lecture, mais les plus anciens seront certainement blasés au bout de quelques pages. À voir si la suite se veut plus rebondissante pour réveiller nos neurones après ces deux longs mois de vacances estivales.

Affaire à suivre.

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Ariadne tome 1

Ajouter un commentaire

    1. J’ai pensé à la même chose en lisant la chronique de cette nouvelle série dont le nom est imprononçable et qui ne devrait plaire qu’aux (très) jeunes ou ados boutonneux ! 😜

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :