Buck

1 – le chien perdu

Auteur : Adrien Demont
Éditeur : Soleil | Métamorphose
Genre : roman graphique, aventure, initiatique.
Sortie : le 29 mai 2019

Autant dire qu’on aime ou qu’on n’aime pas. Difficile à dire. […] Comme une ancienne légende qui se dévoile page après page, une impression de parchemin sur papier glacé qui envoûte et emmène à l’aventure.

Présentation de l’éditeur :

Dans le creux du songe, ce récit sans paroles conte l’histoire de Buck, le chien perdu resté coincé dans sa niche un soir de tempête.

Buck, chien perdu, est empreint de nostalgie… Il lit, écrit et adore laisser son imaginaire vagabonder. Et s’il était un chien-berger chargé de garder un troupeau de moutons nuages ? Gare, dans ce cas, à la terrible tempête chouette susceptible de les disperser, et Buck pourrait bien se retrouver coincé dans sa niche, pour finir par ne plus faire qu’un avec elle…

Dès lors naîtrait une histoire de lien, de perte et de tendres retrouvailles… Monde réel ou imaginaire, la différence n’est pas facile à vivre, à accepter.

buckChienPerdu-4

Mon avis :

Les éditions Soleil avec leur collection « Métamorphose » frappent fort encore une fois avec ce roman graphique assez énigmatique, mais empli de poésie. Adrien Demont, l’auteur, laisse place à l’imagination du lecteur qui comprendra comme il le voudra cette aventure initiatique pour ce toutou craintif… de ce que j’en ai compris.

Buck, contrairement à l’ensemble de sa famille, refuse de quitter la niche qui l’a vu naître. Les moutons, réels ou faits de nuages ne l’intéressent pas. Il préfère rester reclus dans cette petite cabane en bois en compagnie de son ami le pic jusqu’au jour où une tempête emporte le tout au loin.

À mi-chemin entre les aventures du chien toto, ami de Dorothée dans le Magicien d’Oz, et le parcours du combattant, Buck tient à remettre sa niche à sa place, sans pour autant quitter celle-ci. C’est ainsi que grâce aux trous percées par son ami le pic, faisant également partie du voyage, il regarde le monde et le parcourt. Le brave toutou peureux découvre de nouveaux animaux, de nouvelles contrées et horreur, il doit même quitter sa niche pour rejoindre ses verts pâturages.

buckChienPerdu-2

Une séparation qui animera la cabane en bois qui semble plus vivante que jamais et rendra l’aventure encore plus émouvante.

Autant dire qu’on aime ou qu’on n’aime pas. Difficile à dire. Les adeptes de romans graphiques seront certainement comblés par cette absence totale de parole et un dessin en dégradé de bruns fort attractif. Comme une ancienne légende qui se dévoile page après page, une impression de parchemin sur papier glacé qui envoûte et emmène à l’aventure. Un chien tantôt attachant, tantôt moins… Rien que pour le dessin, « Buck » vaut le coup d’œil. Bien que l’histoire qu’on s’invente malgré le fil conducteur de l’auteur, mérite le détour également.

ShayHlyn.

4 commentaires sur “Buck

Ajouter un commentaire

  1. Une très belle histoire et une idée originale que celle de ce chien qui vagabonde avec sa maison sur la tête… D’ailleurs j’avais, naguère, écrit sur l’autre album du même auteur: Buck – la nuit des trolls, superbe aussi

    J'aime

  2. J’aime beaucoup les BD sans paroles, j’avais lu Betty Boob où l’absence de paroles ne faisait que renforcer le scénario ! Celui-ci me tente énormément, j’adore le style de dessin *_*

    J'aime

  3. C’est très poétiques et nostalgique en même temps. La collection « métamorphose » est composée de belles BD dans ce genre, ou empli de métaphores etc. Je conseille vivement

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :