La petite fille qui voulait voir la guerre

Scénario : Jean-Yves Le Naour
Dessin: Christelle Galand
Éditeur : Grand Angle
Date de sortie : 26/09/18
Genre :  Histoire, Guerre
Pages : 48

 » Imagine qu’un petit enfant allemand demande à son père de lui ramener un képi français et que ce soit le képi de ton père. Tu ne trouves pas mieux que je revienne les mains vides ?. »

Résumé de l’éditeur:

Clémence a 10 ans et vit à Charnay-Lès-Mâcon. Elle doit présenter un exposé à sa classe, mais n’a aucune idée de ce dont elle peut parler. En passant devant le monument aux morts, elle remarque son nom de famille. Elle a donc un ancêtre qui est mort pour la France pendant la Première Guerre mondiale. Le voilà son sujet d’exposé !  En cherchant dans le grenier de ses grands-parents, mais aussi dans les archives départementales, Clémence va faire connaissance avec son aïeul et découvrir une autre histoire de la Grande Guerre, celle que l’on ne voit jamais : celle de l’arrière, loin des tranchées.

Verso_346258

Mon avis:

Clémence a 10 ans et découvre son nom de famille sur le monument aux morts de la guerre 14-18, voilà une excellente idée pour son exposé de la semaine prochaine. Elle part en expédition chez ses grands-parents et trouve dans le grenier que son arrière-grand-mère s’appelait comme elle et que son papa est parti à la guerre.

Elle va trouver toutes les lettres qu’elle lui a écrites et qui racontent son quotidien mais aussi sa peine et sa tristesse. La réalité est qu’en fait son papa est porté disparu et qu’elle n’était pas au courant, elle ira jusque sur le front et recueillera la sympathie de tous ces hommes loin de chez eux qui feront d’elle la mascotte du régiment. Elle récupérera ses lettres et les gardera, à la fin de sa vie elle en écrira une ultime comme un témoignage de son vécu.

PlancheA_346258

En parallèle nous avons la vie de la petite Clémence actuelle, ses déboires à l’école avec les garçons, ses recherches dans les lettres et la séparation de ses parents…

J’ai beaucoup aimé ce paradoxe temporel et la différence entre les deux petites filles de la même famille mais si éloignées par le temps. Une histoire de faits réels vu par les yeux d’une enfant de dix ans et vraiment très touchante et tendre.

Une bande-dessinée tant pour les enfants que les adultes à savourer comme un bonbon tendre et acidulé à la fois.

Sandra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :