Malédiction finale T.4

Auteur : Jun Watanabe
Éditeur : Komikku
Date de sortie : 24 janvier 2019 
Genre : Thriller, fantastique

Il n’y a plus rien à voir avec la série de films « Destination finale », nous sommes dans une logique purement nippone basée sur les vies antérieures, la réincarnation et la mythologie du pays du soleil levant. Des dessins certes un peu carrés, donnant une touche personnelle à l’auteur, mais un scénario rondement mené de main de maître.

Présentation de l’éditeur :

Leurs destins sont liés… par la Mort !  Angoisse et Horreur dans la veine du film Destination Finale !
Sept étudiants qui viennent de finir l’université reviennent d’un voyage pour célébrer la fin des cours. Mais ils heurtent quelque chose d’étrange sur la route : une créature ayant le corps d’un bœuf, mais un visage humain !! Ils viennent en fait de tuer un « Kudan’, une créature mythologique japonaise qui est censée faire le bien.
Peu après ce drame, un des étudiant voit la créature dans un rêve au cours duquel il apprend qu’il n’a plus qu’une semaine à vivre. Il n’y prête pas attention, mais 7 jours après, l’horloge d’un parc s’abat sur lui mystérieusement et le tue. Sa petite amie subit le même sort la semaine suivante. Les survivants comprennent alors qu’une terrible malédiction s’est enclenchée et que son issue leur sera fatale. Comment vont-ils y échapper ?

Verso_358091

Mon avis :

Parmi les héros restants, il semble qu’un d’entre eux soit maudits – plus que les autres ?! Alors que la mort a emporté leurs camarades selon une logique qui lui est propre, les conclusions sur la malédiction semblent désigner l’un d’entre eux plus précisément. Bien qu’il soit vraisemblablement destiné à mourir comme les autres, toutes les preuves indiqueraient qu’il va ressusciter. Ou entamer une nouvelle vie, quelque-part où, le moment venu, il disparaîtra des esprits, emmenant sans doute avec lui d’autres personnes maudites par le Kudan.

malediction_1_centre

Vous suivez ? Je vous le conseille en tout cas, car au fil des tomes, on se prend au jeu, on met les morts surnaturelles de côté pour comprendre qui est le héros de l’histoire, pourquoi il se retrouve visiblement toujours entourés de personnes qui vont mourir de façon tragique selon les désirs d’une entité légendaire nommée Kudan.

Il n’y a plus rien à voir avec la série de films « Destination finale », nous sommes dans une logique purement nippone basée sur les vies antérieures, la réincarnation et la mythologie du pays du soleil levant. Des dessins certes un peu carrés, donnant une touche personnelle à l’auteur, mais un scénario rondement mené de main de maître.

C’en est presque triste de savoir que cela va s’achever en 6 tomes, mais en même temps : trop long, ça serait ennuyeux, peut-être redondant. J’espère donc une fin incroyable, inattendue comme la tournure des événements jusqu’à présent.

Affaire à suivre avec grand intérêt.

ShayHlyn

maledictionfinale-660x330-1528175271

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :