En bref : Gitans des mers

Scénario : Philippe Bonifay
Dessin : Stéphane Duval
Éditeur : Dupuis
140 pages
Date de sortie :  octobre 2018
Genre : aventures


« Pirate… c’est savoir qu’un jour on se balancera au bout d’une corde à l’entrée d’un port »

gitans des mers INT_pl1

Mon avis :

Une aventure de cape et d’épée et de pirates menée tambour battant et un chouillat revisitée, où l’on suit les mésaventures d’un jeune ébéniste contraint de fuir sa ville parce qu’il a choisit d’épouser deux belles Gitanes, Angelina et sa sœur jumelle Léane. Après avoir suivi dans un première partie l’idylle des trois tourtereaux et les déconvenues qui en découlent, on leur court après dans une seconde partie effrénée il faut bien l’avouer un peu chaotique. Au final, on ne sait pas où court tout ce petit monde et ce qu’ils cherchent à part un endroit peinard où vivre, et rapidement on ne comprend plus rien à cette histoire où les scènes d’action semblent se succéder sans queue ni tête.

Le dessin de Stéphane Duval est de bonne facture. Malgré un trait classique élégant et un découpage fluide et rythmé permettant de maintenir la tête hors de l’eau, le dessin peine à sauver le récit trop confus.

Loubrun

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :