This is not love, thank you T.1

Auteure : Yuki Nojin
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 10 octobre 2018
Genre : shôjô, jeunesse, romance

Avec un dessin assez sympathique, manquant peut-être un peu de cohérence morphologique quand nos jeunes gens sont de profil et avec des têtes assez étranges, mais rigolotes, pour notre héroïne qui ferait flipper à certains moments : voilà de quoi égayer notre lecture romantique. Mais surtout se dire : à quand la suite ? Vite !

Présentation de l’éditeur :

Il pensait être tombé sur la reine des naïves romantiques. Elle va se battre de toutes ses forces pour qu’il regrette d’être tombé amoureux d’elle !

Sara ne rêve que du grand Amour, comme dans les films ! En découvrant le beau Tsubasa en train de faire pleurer une camarade, elle s’emporte à tort. Celui-ci se confie alors à elle. Leur amitié naissante laisse progressivement place à des sentiments nouveaux et purs… du moins, c’est ce que croyait Sara ! Ridiculisée par Tsubasa, elle jure qu’il s’en mordra les doigts et tombera amoureux d’elle !

Sans titre 1

Mon avis :

L’idée de départ m’a fait penser à un shôjô comme on en lit mille. Néanmoins, ceux où l’héroïne est d’un sentimental à faire pâlir toutes les fleurs bleues du monde, ont le chic pour m’émoustiller. D’autant plus encore, quand au fil de notre lecture, on se retrouve face à au célèbre dicton « l’arroseur arrosé ». Mais je ne vous en dis pas plus car c’est là toute la magie de ce shôjô qui débute franchement pas mal.

Ainsi donc, la jeune Sara, grande rêveuse, espérant rencontrer l’amour comme dans les films, se retrouve face au plus beau jeune homme du lycée. Il est donc beau, populaire et… il semblerait, en plus, correspondre à ses attentes. Jusqu’à ce que ce dernier lui apprenne qu’il s’est joué d’elle et de ses sentiments naissants. Folle de rage, Sara compte bien faire tout ce qui est en son pouvoir pour qu’il tombe réellement amoureux d’elle jusqu’à s’en mordre les doigts de l’avoir fait souffrir.

Sans titre 2

Jusque-là, rien de nouveau sous le soleil des shôjôs, me direz-vous. C’est assez classique. Mais quand l’auteure vous glisse quelques allusions à un film bien précis, quelques pans du passé de nos personnages : la magie opère d’autant plus !

Avec un dessin assez sympathique, manquant peut-être un peu de cohérence morphologique quand nos jeunes gens sont de profil et avec des têtes assez étranges, mais rigolotes, pour notre héroïne qui ferait flipper à certains moments : voilà de quoi égayer notre lecture romantique. Mais surtout se dire : à quand la suite ? Vite !

Sans titre 3

Moi, j’attends le mois de janvier de pied ferme en tout cas.

 

ShayHlyn.

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :