Les joies du Sex-Toy

et autres pratiques sexuelles

Auteurs : Erika Moen & Matthew Nolan
Éditeur : Glénat – Porn’ pop
296 pages
Date de sortie : 19/09/2018
Genre : Sexualité

Un très chouette ouvrage à ne pas hésiter à se procurer Mesdames, ou à offrir Messieurs, car non seulement, il nous apprend des choses avec bonne humeur, mais c’est aussi une porte ouverte au dialogue dans un couple pour encore plus s’épanouir sexuellement.

Présentation de l’éditeur :

Pour que vos pratiques adultes deviennent un jeu d’enfant !

Certain.e.s les cachent ; d’autres en font une véritable collection. Certain.e.s s’en servent pour pimenter leurs jeux à deux ; d’autres les réservent à leurs plaisirs solitaires… Et vous, quel est votre rapport aux sex-toys ? Dans cet ouvrage, Erika Moen et Matthew Nolan se mettent en scène et passent en revue les différents modèles, mais aussi les pratiques et positions recommandées pour ces jouets pour adultes, entre bande dessinée, textes et interviews de professionnels. Avec humour, ils nous livrent un guide pratique autant qu’un manuel d’éducation sexuelle qui risque bien d’étendre l’horizon de vos pratiques coquines.

Combinant conseils utiles, jeux de mots douteux et références pop, Les Joies du Sex-Toy… est une ressource indispensable pour les fans de sexe, les fans de comics et les geeks de tous poils autant qu’un livre mettant à l’honneur la sexualité dans toute sa diversité.

Un ouvrage de vulgarisation (mais jamais vulgaire) qui prouve qu’on peut apprendre en s’amusant, surtout lorsqu’il s’agit de se faire du bien !

Sans titre 2

Mon avis :

Voici un ouvrage très rose, destiné principalement aux femmes, mais pas que… En effet, Erika Moen a décidé de partager la tête d’affiche avec son mari, Matthew Nolan, afin de présenter tout un tas de petits joujoux pour les plaisirs charnels. Nous sommes donc loin des livres féministes pour femmes et rien que pour femmes. Comme dirait Emily Nagoski, éducatrice en sexualité et auteure, en introduction « C’est délicieusement radical, queer et pervers ».

Alors autant vous dire qu’il est préférable que tout enfant de moins de 16 ans se trouve loin de ce recueil rempli de gens qui se culbutent dans tous les sens, avec ou sans jouets, d’ailleurs…. Mais idéal peut-être, pour les ados qui se cherchent sexuellement. Vraiment.

Sans titre 3

Quoi qu’il en soit, voici un livre fort intéressant où on se fait appeler « petits pervers » à chaque nouvelle chronique. Et ma foi, il faut bien l’être un peu pour décider de lire « les joies du sex-toy ». Surtout quand on sait que la préface est écrite par Céline Tran, alias Katsumi pour les connaisseurs (petits coquins va !)

Mais assez de palabres, place à l’action. Erika Moen, Queer jusqu’au bout des ongles, nous dévoile en toute simplicité et honnêteté (et surtout avec énormément de bienveillance !), ses ressentis vis-à-vis des différents sex-toys qu’elle a pu essayer seule ou avec son compagnon. De même, ce dernier pas manchot dans le domaine, nous présente également de quoi satisfaire Pôpôl en présente d’un(e) partenaire ou non.

Nous apprenons ainsi qu’il n’y a pas que des poupées gonflables ou des gonfleurs de pénis. La gamme ne semble pas aussi étendue que pour Madame, mais il y a néanmoins de quoi faire.

Sans titre 4

De plus, Erika et Matthew étendent le sujet du sexe aux bars de striptease, aux club échangistes, à la pole dance, … en passant par des sujets plus basiques, mais de grandes importances comme la contraception, les moyens de protection ainsi que bon nombres de petits conseils intéressants pour faire l’amour sans risque.

Un très chouette ouvrage à ne pas hésiter à se procurer Mesdames, ou à offrir Messieurs, car non seulement, il nous apprend des choses avec bonne humeur, mais c’est aussi une porte ouverte au dialogue dans un couple pour encore plus s’épanouir sexuellement.

J’en ai tellement bien parlé à Coq de Combat, mon chéri dans la vraie vie, qu’il a hâte de le lire… même si « les joies du Sex-Toy » est tout rose.

 

 

À bon entendeur,
Salut les petits pervers,

ShayHlyn.

5 commentaires sur “Les joies du Sex-Toy

Ajouter un commentaire

    1. Oui, c’est mieux que quelque-chose de trop académique où on s’ennuyait. Là, ça ôte des tabous et je pense que des jeunes trouveront de quoi se décomplexer

      J'aime

  1. Vu le succès de fréquentation pour ce genre d’ouvrage, je pense que les visites vont êtres boostées dans les jours qui viennent !… surtout si Melle Jeanne nous tient au courant du résultat des courses avec son chroniqueur d’ « On a tout essayé » 🙄 😂

    J'aime

  2. Il m’a dit « Je veux le lire, mais je t’achète pas de vibro hein » (moi qui voulait celui au nom japonais xD)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :