Un amour exemplaire

Scénario : Daniel Pennac
Dessin : Florence Cestac
Editeur : Dargaud
64 pages – cartonné
Parution 5 octobre 2018
Récit de vies


Quand j’étais enfant, mes voisins s’aimaient d’amour drôle.
-Germaine, pourquoi jean et toi n’avez pas d’enfant?
-Mon petit, en amour, pas d’intermédiaire!
-Jean, c’est vrai que Germaine et toi vous ne travaillez pas?
-Mon garçon, en amour, le travail est une séparation.
Ca choquait les bourgeois alentour.
Moi, je les regardais s’aimer.
D.P.

Présentation de l’éditeur :

Quand il était gosse, Pennac passait ses vacances chez sa grand-mère, à
La Colle-sur-Loup, dans l’arrière-pays niçois. C’est là qu’il a rencontré Germaine
et Jean Bozignac, protagonistes de cette histoire d’amour incroyable mais
vraie. Jean : grand héron très moche équipé d’un monocle – vestige de sa vie
d’ex-marquis répudié par sa tribu. Germaine : petite femme rigolote, pas du
tout marquise mais répudiée aussi, qui rate toutes ses recettes et réussit tous
ses bonheurs. Le petit Pennac les regarde vivre, fasciné. Il faut dire que ça a
de la gueule.
Germaine et Jean ont viré les nuisances susceptibles d’entraver le bon
fonctionnement de cet amour hors norme : pas de travail, pas de progéniture.
Des petits boulots genre « ventriloque pour goûters d’anniversaire » et, côté
enfants, juste ce petit Pennac tout pétri de curiosité qui s’incruste chez eux.
Jean et Germaine passent donc leur vie à « faire catleya » (voir Proust) et à
bouquiner l’héritage de Jean – une carriole bourrée d’éditions originales. Un
joli programme, vécu dans une bonne humeur imperturbable. Un bel amour,
bâti contre vents et marées par deux êtres libres et joyeux. Un hommage à cet
amour par deux auteurs qui n’ont cessé de privilégier la liberté, le bonheur et
la rigolade. Un énorme plaisir.

2

Mon avis :

Cette nouvelle édition est un tirage limité à l’occasion de l’adaptation au Théâtre du Rond-Point du 16 octobre au 18 novembre 2018 avec des pages inédites sur la tournée de la pièce. Voici une belle opportunité de revenir sur un titre de mon écrivain français préféré. Unique auteur à être passé de la Série noire à la Couverture Blanche de chez Gallimard, Daniel Pennac continue de ravir un large lectorat. Il prolonge la saga Malaussène tout en se livrant à diverses expériences littéraires. Cette fois, cela se passe sur les planches. Cet album paru en 2015 a connu un succès critique. Il faut dire que le trait rondouillard de Florence Cestac convient à merveille pour ce truculent portrait, ode au bonheur dans la simplicité.

Skippy

Un commentaire sur “Un amour exemplaire

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :