Cigalon

Scénario : SERGE SCOTTO, Eric STOFFEL
Dessin : Eric HÜBSCH
Editeur : Bamboo
Collection : Grand Angle
Parution : 22 août 2018
Du Pagnol pur jus!

Cigalon est un cuisinier qui a une telle estime de son travail qu’il se met rarement aux fourneaux et qu’il choisit les clients dignes de ses menus. Mais, malgré la réputation de ses plats, le restaurant connaît ses plus mauvaises heures.
Grâce au slogan « Ici, on sert les clients », Madame Toffi, sa blanchisseuse décide d’ouvrir son propre établissement. Le grand chef est piqué au vif.
La guerre est déclarée entre le marmiton bourru et la nouvelle concurrente. Et Cigalon est décidé à accueillir tout le monde, même les pires canailles des bas-fonds de Marseille.

3

Grand Angle adapte en BD l’intégralité de l’œuvre de Marcel Pagnol. Cette aventure éditoriale, programmée sur une dizaine d’années, a débuté en 2015 et se poursuit au rythme de 4 albums par an. Voici donc le 11ème volume d’une série qui devrait en compter 40. Le grand mérite de cette collection est de nous faire (re)découvrir les œuvres plus confidentielles de Pagnol. Si certains de ses romans, des chefs d’œuvre de la littérature, continuent de ravir de nombreux lecteurs, son œuvre théâtrale et cinématographique mérite également toute notre attention. Ainsi, Merlusse, Jazz et aujourd’hui Cigalon, connaissent une nouvelle vie grâce à la bande dessinée.

2

Daté de 1935, écrit pour le cinéma, Cigalon dut être tourné deux fois pour cause de défaillance technique. Echec total, au grand dépit de son réalisateur, Cigalon devint plus tard une pièce de théâtre à succès et un très bon téléfilm, avec Michel Galabru, en 1975. Cette version BD reste pointilleusement fidèle au texte d’origine comme aux décors choisis par Pagnol. Mais le plus remarquable est le travail du dessinateur, Eric Hübsch, qui donne une luminosité parfaitement provençale aux décors et qui rend expressifs une galerie de personnages tous plus truculents les uns que les autres. Ajoutez à cela les délices de la cuisine du terroir et vous avez une excellente histoire servie sur fond d’une joute oratoire, un peu surjouée, mais authentiquement extravagante. Du Pagnol pur jus, servi avec les arômes du Sud!

4

Petit détail amusant : Topaze fait une apparition comme client du restaurant!

Skippy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :