China Li

Tome 1 – Shanghai
Scénario : Maryse Charles
Dessin : Jean-François Charles
Editeur : Casterman
64 pages cartonné
Parution : le 29/08/2018
Genre : Aventures

Un siècle, un destin

« Li, ma rivière que j’aimais tant, dont je portais le nom et que j’allais devoir quitter à tout jamais… »

Chine, les années 20.

Un nouveau voyage

Après avoir exploré l’Empire des Indes avec India Dreams et dénoncé les horreurs de la colonisation léo-poldienne dans Africa Dreams, Maryse et Jean-François Charles nous emmènent dans l’Empire du Milieu des années 20 et plus particulièrement dans l’enclave française de Shangaï.

planche 1

Une enfant maltraitée

Vendue par son frère au mafieux Zhang Xi Shun pour honorer des dettes de jeux, la petite China Li quitte sa campagne et son fleuve adoré, le Li, pour se rendre à ShangaÏ où elle doit se mettre au service de ce nouveau maître qui règne sur un empire dont les activités principales sont le jeu, opium et la prostitution. Pourtant, ce roi de la pègre est aussi un ami des Arts et des Lettres, et décelant chez la gamine un talent inné pour le dessin, il décide dés lors de l’instruire….

planche 2

Une Histoire mouvementée

Le choix du sexe du personnage principal n’est pas anodin. A travers le destin de China Li, c’est toute la dureté de la condition de la femme chinoise que les auteurs ont voulu souligner.

Le parcours de la petite chinoise est aussi âpre que l’histoire de la Chine contemporaine dont elle accompagne tous les soubresauts. Ses aventures font l’objet d’une trilogie. Les tomes 2 et 3 paraitront ultérieurement. Et, nous nous en réjouissons, car la BD est de belle facture, reposant sur une reconstitution minutieuse, le couple n’a d’ailleurs pas hésité à se rendre sur les lieux, et une solide documentation. Ainsi, au travers de la figure de Zhang Xi Shun est évoquée la douloureuse condition des eunuques. Ceux-ci ne peuvent obtenir le repos éternel que si leur corps est complet. Ces derniers conservent donc un petit sac qui contient leurs attributs. Et dans ce tome 1, Zhang Xi Shun se voit dérober son précieux bien.

Les événements historiques comme, la construction des lilongs, le rôle trouble des Européens dans le trafic de l’opium, ou les premières grèves ouvrières et leur répression par les Triades diligentées par Tchang Kaï-Chek,, fortement soutenu par les Occidentaux, confèrent au récit une grande authenticité.

Un petit lexique accompagne d’ailleurs l’ouvrage et permet ainsi au lecteur de se familiariser avec les grandes lignes d’une histoire parfois un peu complexe.

planche 3

De petits tableaux…

Chaque vignette nous offre des décors réalistes et soignés. Les paysages sont de véritables petites aquarelles. Les couleurs sont douces et sont un plaisir pour l’œil.

En résumé, une BD d’aventures qui ne nous laisse pas sur notre faim et qui traverse l’Histoire mouvementée de ce grand pays si méconnu !

 

 

Renardeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :