Vacances au Bled – Jennifer Bidet – Singeon

Scénario et dessin : Jennifer Bidet – Singeon
Éditeur : Casterman
Date de sortie : 13/06/2018
Genre : Société, vacances, humour, Documentaire
Pages : 170


« C’est tout ça notre maison, maman ? »

« Oui, tout ça ! »

« WAAAAAH, on est riche ici ! »

 

Vacs_au_bled_1

Présentation de l’éditeur

Chaque été, un « retour aux origines »… pas si simple pour les nouvelles générations !
Férouze décide de partir un été en Algérie, tout comme Sélim, Nesrine et Sabrina. Leur point commun : des origines familiales à Sétif. Mais ils ne vont pas chercher les mêmes choses au bled : routine familiale, quêtes des racines ou éclate entre potes, l’été s’annonce contrasté.
Vacs_au_bled_4Mon avis
Chacun de son côté des algériens d’origine françaises retournent au « Bled » pour les vacances… Chacun vivent ce retour aux sources d’une manière différente. Ils finiront tous plus où moins par se retrouver au même endroit et se fréquenter. Tous ne s’acclimatent pas et ont des difficultés avec les préjugés, la façon de vivre et les interdits nombreux notamment pour les jeunes femmes.
Une crise identitaire que de nombreux immigrés et enfants d’immigrés vivent quand ils retournent aux pays. Au final, les étrangers ce sont eux, alors que paradoxalement ils retrouvent leurs racines…
J’ai bien aimé cet ouvrage, les dessins sont simples et sans fioritures, tout est fait pour que la compréhension soit explicite et rapide. Les discours sont clairs et percutants, on voit clairement le choc des cultures et des mentalités.

 

 

 

 

 

Quelques planches sont consacrées aux lois, à l’histoire d’Algérie et des guerres et conflits notamment la colonisation par la France et la révolution pour l’indépendance. Mais aussi sur ces termes bien précis et des explications sur le mot « Bled » ce qu’il veut dire de part et d’autre. Etant moi-même fille d’immigré (Italie), quand je retourne là-bas j’ai un peu cette sensation d’être décalée. Ni totalement Italienne ni totalement Belge, ce qui est quand même certain c’est qu’une partie de mon cœur résidera toujours là-bas. Je pense que c’est un récit très juste et très ancré dans la réalité mais qui parle à l’âme…. D’ailleurs ça m’a donné envie de partir… Un récit nécessaire de lire pour comprendre une partie du malaise d’une jeunesse entre deux-mondes !

Vacs_au_bled_2

 

 

Ithilwen/Sandra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :