Espace vital – volume 3

Scénario : Laurent Frédéric Bollée
Dessin : Fabrice Meddour
Éditeur : Glénat
48 pages
Date de sortie :  mai 2018
Genre : thriller fantastique


« Une vie d’homme ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie d’homme. »

espace vital t3_pl

Présentation de l’éditeur

Comme tout le monde, Nathan Asselberg a eu à faire un certain nombre de choix dans sa vie. Des choix qui, s’ils avaient été différents, auraient pu faire de lui une tout autre personne. Alors qui est véritablement Nathan Asselberg ? Plus que l’histoire d’un homme, ce livre raconte ce qu’il aurait pu devenir…

 

Mon avis

Voici enfin l’épilogue tant attendu de ce thriller fantastique et de ce huis-clos étouffant. A la fin du deuxième tome, LF Bollée avait ouvert quelques pistes nous éclairant légèrement sur cette étrange affaire (voir les chroniques du tome 1 et du tome 2) et nous laissant espérer un dénouement à la hauteur du suspense distillé jusqu’à présent.

Il faut croire que LF Bollée aime jouer avec nos nerfs et surtout aime surprendre le lecteur. C’est ce qu’il fait ici de manière assez magistrale pour apporter la solution à ce mystère. Prenant le lecteur à contre-pied, il change de procédé narratif et nous présente l’unique rescapé du huis clos sous forme de biographie démarrant en 1937. Les pièces du puzzle s’assemblent alors petit à petit et permettent de commencer à comprendre l’intrigue qui entoure le manoir et ses 6 prisonniers.

Difficile d’en dire beaucoup plus sans trop en révéler tant ce troisième volume est en interaction avec les deux précédents. D’ailleurs, pour ceux qui les ont déjà lu, je leur recommande vivement d’en refaire une lecture, ils n’apprécieront que mieux ce troisième tome. Tout se tient et l’on voit que l’auteur n’a rien improvisé dans son écriture. Le moindre détail présent dans les premiers volumes trouve son sens dans ce troisième opus et, à l’inverse certains éléments révélés ici s’expliquent en amont. On se prend alors littéralement au jeu proposé par l’auteur et l’on tourne les pages dans tous les sens pour vérifier ce qui se révèle petit à petit. C’est bluffant !

Ce final donne toute son originalité à ce triptyque atypique, qui avait pourtant des airs de déjà vu dans le premier tome. Sous des airs de récit fantastique, Laurent Frédéric Bollée offre là une belle parabole sur la vie et les choix existentiels de chacun. A découvrir !

Loubrun

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :