Travis T12 : Les tueurs de fer

Scénariste : Fred Duval

Dessinateur : Christophe Quet

Éditeur : Delcourt Série B

Genre : Science-Fiction

Sortie : le 26 avril 2017

 

3a909-872818623
Avis de l’éditeur :

 

Alors que les puissantes armées des narcotrafiquants étaient sur le point de prendre le contrôle total du Mexique, Vlad Nyrki parvient à retrouver son plus vieil ami mystérieusement disparu dans cette zone de guerre civile. Il y découvre alors Travis, réfugié dans la jungle du Chiapas chez les enfants de Marcos et engagé aux côtés des rebelles zapatistes pour le partage des terres mexicaines.

 

Mon avis :

Les Narcos contrôlent d’une main de fer tout le Yucatan. Seuls quelques résistants, les derniers enfants de Marcos tentent l’impossible. Travis et les siens sont poursuivis par le cartel de Merida et celui de l’Obsidienne, suite à une alliance d’intérêts communs.

 Afin que l’ONU puisse intervenir en leurs faveurs, il est impératif à Travis de prouver la complicité des Narcos dont le but est de détruire l’humanité à l’aide d’une intelligence artificielle.

Remontant les rivières du Rio Usumacinta, ils auront fort affaire face aux cyborgs, de sérieuses machines de guerre programmées pour anéantir les humains.

Ça canarde à tout va – on se sent aspiré par ce déluge de détonations, de combats terrestres et aériens.

Plutôt réalistes, d’ailleurs comme scènes de guerre, on se rapproche d’un film d’anticipation, et les protagonistes y vont bon train.

Les fans de Carmen Mc Callum auront certainement les mêmes ressentis, pareilles émotions, on se retrouve en situations semblables à un Call of Duty, ou l’honneur, la justice et la quête personnalisée est grandement valorisée.

Graphiquement, les décors sont sacrément mis en valeur, démonstration du talent de Christophe Quet, dont l’ambition consiste à nous en mettre plein la vue.

L’album est visuellement réussi, contenant peu de scènes de pénombre, davantage porté sur une qualité expressive de luminosité dont les couleurs lumineuses de Pierre Schelle rayonnent.

Notons également un clin d’œil au personnage de Machette (Dany Trejo) qui fera le bonheur de certains lecteurs.

Ceux qui souhaitent accentuer leurs connaissances sur cet univers, sachez que 4 séries parallèles existent :

 

Carmen Mc CallumCode Mc CallumCarmen + Travis  – Travis Karamatronics

 

9782756080765_p_3.jpg

0e5c8-7_10-28


Coq de Combat

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :