L’invitation

Scénario : Jim

Dessin : Dominique Mermoux

Éditeur : Vents D’ouest

date de sortie : novembre 2016 (réédition)

156 pages

genre : roman graphique, chronique sociale

« … Moi le mec qui me fait ça, juste pour se marrer, ça me fait marrer. Par contre, s’il fait vraiment ça pour tester mon amitié…là, il la perd, c’est sûr ! »

c6504-2300782243
Présentation de l’éditeur

Un téléphone sonne en pleine nuit dans un appartement parisien. Raphaël se lève et décroche. À l’autre bout du fil, c’est son vieux pote Léo. Il est en panne avec sa voiture à plus d’une heure de route et demande à son ami s’il peut venir le dépanner. En réalité, Léo a appelé plusieurs de ses proches, curieux de savoir lesquels prendraient la peine de se déplacer pour lui. Un test à l’amitié, ni plus, ni moins. Raphaël est furieux d’avoir été ainsi testé ; ça ne se teste pas, l’amitié ! Mais un soir, Raphaël est chez lui, seul, il s’ennuie… Et si lui aussi il appelait ses amis, prétextant une panne de voiture ? Sur qui peut-il vraiment compter ? L’idée est tellement tentante… Rapidement, Raphaël lance les invitations déguisées…

Publié pour la première fois en 2010, cet album est réédité avec une nouvelle couverture à l’occasion de son adaptation au cinéma.

mon avis

Savez-vous qui sont vos vrais amis ? Vous savez, ceux sur qui on peut théoriquement compter à toute heure du jour et de la nuit. En vérité, il se dit que des vrais amis, ça se compte sur les doigts d’une main. Ça c’est la théorie, passons à la pratique en compagnie de Léo et Raphael. Les deux sont amis de longue date et arrivent à un âge où certaines questions existentielles émergent. Ils sont aussi à un âge où souvent les couples se font et se défont, ce qui justifie parfois ces questions. Ils ont en tout cas un besoin irrépressible de se prouver quelque chose. Quoi précisément, ils ne le savent pas pour l »instant et le découvriront au gré de cette expérience déconcertante mais néanmoins amusante.

l'invitation,jim,mermoux,vents d'ouest,chronique sociale,roman graphique,amitié,relations humaines,810,112016

C’est du Jim tout craché, comme on l’aime ou le déteste, parcequ’il nous fait à la fois rire et réfléchir. Il nous fait rire de nous-même ou des autres et réfléchir sur nous-même et sur nos rapports aux autres en nous renvoyant une part de notre propre image. Et puis comme souvent dans les histoires de Jim, plusieurs thèmes se chevauchent. Derrière le sujet principal qu’est l’amitié, se devinent ici les thématiques du couple, de la fidélité et du passage à l’âge adulte.

C’est vraiment très bien écrit, et la pagination conséquente (156 pages) permet aux auteurs de prendre le temps d’installer les ambiances menant à la réflexion des personnages et du même coup, du lecteur. Le découpage, comme les dialogues, sont taillés pour le cinéma et donnent au récit cette dimension vivante et crédible qui vous font tourner les pages avec bonheur et envie.

l'invitation,jim,mermoux,vents d'ouest,chronique sociale,roman graphique,amitié,relations humaines,810,112016

Le dessin et la mise en couleur de Dominique Mermoux sont d’une sobriété et d’une efficacité redoutable. Sans fioriture, avec un trait fin et limpide, il va tout de suite à l’essentiel dans sa mise en scène et ses cadrages. Ceci allié à l’écriture fluide et les dialogues qui sonnent juste de Jim, l’album se lit d’une traite, comme on écouterai un bon raconteur d’histoires.

Voilà un bel album, à l’ambiance douce-amère et aux personnages attachants qui vous feront vivre une bien drôle histoire et vous donneront une bonne petite leçon sur ce qu’est l’amitié.

a08-3e78906.gif

Loubrun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un commentaire sur “L’invitation

Ajouter un commentaire

  1. Moi je ne me déplace pas : y’a des dépanneuses 24/24 pour ca !!! Faut un autre bobard pour me faire bouger. Je ne sias pas moi, Caroline a perdu son chat, Tigre au secours !!! Et la en voiture Simone…

    J'aime

  2. « C’est du Jim tout craché, comme on l’aime ou le déteste ».
    Exactement,un album qui m’a énervé , c’est un peu un délire de bobos ce thème. Abandonné la lecture , une préoccupation à 1000 lieux des miennes.

    J'aime

  3. oui, le milieu est plutôt celui de bobos, le délire aussi, mais malgré ça j’ai trouvé les personnages assez attachants, avec leurs travers, leurs fêlures. Mais surtout, Jim sait écrire et rendre une histoire vivante grâce à des dialogues qui sonnent vraiment juste.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :