Le sauveteur (Taniguchi)

SauveteurLe_27042007796sauvpl2

Le résumé.

Shiga est gardien de refuge dans les Alpes Japonaises. Il y a treize ans, son ami Sakamoto lui a demandé, avant de mourir, de veiller sur sa femme et sa fille. Une tâche dont Shiga n’a pas eu à s’acquitter, jusqu’au jour où l’épouse de Sakamoto vient solliciter son aide pour retrouver sa fille disparue. Shiga quitte alors sa montagne et se retrouve rapidement à Shibuya, l’un des quartiers chauds de Tokyo. Là se dévoilent le vrai visage de la jeune Megumi, et un monde de la nuit aussi dangereux que sordide.

Mon avis.

Une fois de plus Jirô Taniguchi nous livre un manga de haute voltige. Cette histoire qui date de 2000 et enfin publiée en français m’a réellement surpris .Car à la vue de la pochette et du début de la lecture, je m’attendais à un récit sur l’escalade comme le sommet des dieux. Et bien non, on a droit à un thriller policier au rythme plutôt lent mais passionnant de bout en bout. Taniguchi nous livre une version plutôt noire de la société japonaise. Parfois les mœurs et habitudes nippones vous surprendront. Il faut savoir lire entre les lignes et décoder certains silences mais Taniguchi arrive avec sensiblerie et pudeur à nous faire vivre les sentiments des différents personnages. Vraiment du grand art. Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce manga de 334 pages avec un héros déterminé au grand cœur montrant qu’on peut déplacer les montagnes si on y croit.

Le graphisme est toujours un modèle du genre, précis et soigné comme à son habitude.

Une très belle lecture donc pour une œuvre sombre mais très efficace.

surprises.smileysmiley.com.9

 

Le lien sur la pochette la bio de Jirô Taniguchi chez Scéneario.

Le lien vidéo, un reportage sur ce dessinateur japonais.

G_6168_01

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑