L’enfant des Lucioles T01

Sécheresse de Printemps

Auteur : Arnaud Boutle
Éditeur : Glénat
56 pages
Date de sortie : 13 avril 2022
Genre : jeunesse, fantastique, petit peuple, aventure, magie.

« Là où l’on va, l’inondation a été très rapide. Le fond du lac s’est formé en quelques minutes. Mais la submersion totale de la vallée et du village a duré des mois. Cela a été très long avant que tout disparaisse dans le grand lac. La plupart de ces gens sont d’anciens habitants. Ils sont venus voir une dernière fois le lieu qui les a vu grandir et lui faire leurs adieux. »

Présentation de l’éditeur :

Bienvenue dans l’univers magique des lutins et farfadets !

Depuis des millénaires les lutins vivent cachés. Ils sont nos voisins discrets, menant une existence paisible en harmonie avec la nature. Pour passer inaperçu à nos yeux, ils ont renoncé à la magie. Mais pour Fifrèle et Sifflette, deux jeunes lutines de la vallée coquelicot, l’heure et grave. Leur vallée menace de disparaître sous le poids de la sécheresse. Pour leurs parents il est urgent d’aller demander conseil aux anciens à la capitale lutine. C’est alors que Fifrèle, livrée à elle-même, découvre avec stupeur la naissance de ses premiers pouvoirs magiques. Elle ne le sait pas encore mais son don est à même de changer le destin des petits peuples. Si Fifrèle arrive à grandir avec ses pouvoirs, il y aura une alternative à l’extinction des lutins.

L-enfant-des-lucioles_T01_Secheresse-de-printemps_Arnaud Boutle_Glenat_extrait

Mon avis :

Dans le monde féerique, il n’y a pas que les fées et les elfes. Il y a les nains, bien sûr, les gnomes, les sirènes, … mais aussi : les lutins ! Ils vivent tout près de nous, pour la plupart, sans que nous ne prenions garde à leur existence. Une lecture, signée Arnaud Boutle, qui n’est pas sans rappeler celle d’il y a quelques jours : « Le petit peuple » aux éditions Paquet. On en aurait presque envie de dire, sans mauvais jeux de mots, que le monde est petit…

Dans « L’enfant des Lucioles », notre héroïne est encore bien jeune : une petite lutine persuadée que son espèce est dépourvue de magie et tellement dispersée qu’elle ne connaît nul autre lutin que ses parents, sa grand-mère et sa grande-sœur. Mais une sécheresse prolongée dans la vallée des coquelicots va tout changer ! Ses parents partis à la capitale pour demander de l’aide, elle se retrouve à gambader dans la région où vit un humain, Petit Pas, tout aussi esseulé que notre malicieuse Fifrèle.

L’homme a perdu sa famille quand celle-ci a quitté son village lors de la construction d’un barrage. Mur qui est également la raison de la sécheresse dans la vallée… Quelle surprise, alors, quand la magie décide de se mêler à la partie pour faire découvrir tout un passé inconnu à notre héroïne : la clef pouvant changer l’avenir du tout au tout !

Une aventure agréable à lire grâce aux tempéraments des différents personnages. Le dessin est également attractif, coloré avec des protagonistes aux yeux très expressifs, … sans pour autant avoir de grandes prétentions. Un récit plaisant, donc, qui ravira les plus jeunes – de l’âge de la malicieuse Fifrèle – et les parents qui pourront leur lire cette histoire articulée en quatre albums : « quatre saisons, quatre périodes de l’enfance, pour voir grandir cette petite lutine et son univers » (quatrième de couverture du premier tome).

ShayHlyn.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :