Mao T4

Auteur : Rumiko Takahashi
Editeur : Glénat
Genre : Fantastique
Sortie : le 6 janvier 2021

Avis de l’éditeur :

Mao retrouve plusieurs disciples de son ancien clan. Ont-ils toujours les mêmes intentions à son égard ? Depuis plusieurs siècles, Mao semble être la cible de maîtres onmyo qui le considèrent comme un “trophée”.

Mon avis :

Mao est en quête de réponse, quant à savoir qui a tué Dame Sana le jour où le pavillon des trésors a brûlé. Un récit datant de 900 ans qui détermina le successeur du pavillon des cinq couleurs, assimilé à une malédiction évoluant de par les siècles.

Une magie permettant de combiner les cinq éléments et de donner vie sous forme humaine, par exemple, aux grenouilles et aux tortues faisant partie de la classe des « familiers ».

Grâce aux pouvoirs de Nanoka, l’un des familiers recrache le charme qui lui permettait de prendre forme humaine. Leur maître tend à récupérer le manuscrit dévoré des siècles plus tôt par Byoki, ce dernier s’alimentant de corps humains qu’il parasite pour vivre…

Mao_T04_Rumiko Takahashi_glenat_extrait

Un quatrième tome qui révèle le passé du démon Byoki, jeté dans la fosse à toxines, survivant à l’aide de cadavres de chiens, d’insectes venimeux et de reptiles. Le même Byoki qui s’immisce à l’époque moderne de Nanoka, tendant à se régénérer et à parasiter de nouvelles proies. On ressent la maîtrise scénaristique de Rumiko Takahashi, alternant des séquences toutes en douceur, puis basculant subitement vers de l’action tonitruante.

Toutefois, on se retrouve à plus d’une reprise, désorienté, non seulement par la foule de protagonistes et de monstres, mais également par les fissures temporelles se déroulant sur plusieurs époques, ainsi que par les éléments de la trame diffusés sur le tard.

La qualité graphique est égale à elle-même, fournie et riche en détails. Mais là encore, le bât blesse sur plusieurs planches approximatives pour une raison inconnue.

Loin d’être captivant, Mao se laisse cependant lire et plaira aux inconditionnels de Rumiko Takahashi.

Coq de Combat

2 commentaires sur “Mao T4

Ajouter un commentaire

  1. « … jeté dans la fosse à toxines, survivant à l’aide de cadavres de chiens, d’insectes venimeux et de reptiles… on se retrouve à plus d’une reprise, désorienté, non seulement par la foule de protagonistes et de monstres, mais également par les fissures temporelles … »
    J’ai du mal à comprendre comment on peut lire ce type de récit violent ?!!!😱 d’autant que le graphisme est très approximatif !… bref, chacun ses goûts.😒

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :