Graines de bandits

Scénario : Yvon Roy
Dessin : Yvon Roy
Éditeur : Rue de Sèvres
Date de sortie : 28 août 2019
180 pages
Genre : Roman (autobio)Graphique

Mais il y a surtout son frère avec qui il vit une relation très forte d’amitié fraternelle. Tous les deux, ensemble, se sentent quasiment invincibles et ne reculent devant aucun défi…

Présentation de l’éditeur

Après Les Petites victoires, dans lequel l’auteur racontait avec force son quotidien de père d’un enfant autiste, Yvon Roy évoque avec toujours autant de finesse son enfance douloureuse. Touchant.

Nous sommes en Amérique et le calendrier affiche 1973. Par ici, la modernité vient tout juste d’arriver. Pourtant, il suffit de s’éloigner de la ville de quelques centaines de kilomètres pour reculer de plusieurs décennies. Tout est contraste, tout est neuf ou inexploré, tout semble possible. C’est dans ce contexte que deux jeunes parents quittent la ville avec leurs deux fils pour s’installer en campagne dans le but avoué de fuir la modernité. Cependant, rien ne se passe comme prévu et le climat familial se détériore rapidement. La seule option pour les deux frères est de fuir. Fuir chaque jour les violences parentales vers les champs et les bois, pour s’inventer une autre existence. Dans ce petit village perdu, à force d’aventures, de mauvais coups et d’amours d’été c’est toute la vie qui leur sera révélée.

pages_int_graines_de_bandits_page_1

Mon avis

En vérité je vous le dis, chers lecteurs, on devrait TOUJOURS jeter un œil sur la quatrième de couverture d’un livre que l’on s’apprête à lire. Dans le cas précis de Graines de Bandits, cela m’aurait permis d’avoir la certitude que le narrateur, et donc protagoniste de cette histoire, était bien Yvon Roy himself ! Parce que, figurez-vous, les deux frangins ne sont jamais nommés tout au long des 180 pages que font cette BD. Les parents non plus d’ailleurs… Ni noms, ni prénoms, donc, pour cette famille qui, selon la quatrième de couverture, est bien celle de l’auteur. Avouez que le doute était permis.

pages_int_graines_de_bandits_page_8

Quoiqu’il en soit, puisqu’il s’agit bien d’une tranche de vie de sa propre enfance, on ne peut, une fois de plus (rappelez-vous Les petites victoires), qu’apprécier la justesse et la légèreté avec laquelle Yvon Roy est capable d’aborder des sujets aussi graves que les difficultés familiales à fortiori lorsqu’elles le concernent directement.

Sans mettre particulièrement les pieds dans le plat, il décrit juste par petites touches, tout en nuances et souvent avec humour, les travers de cette société canadiennes des années 70 engoncée dans un conservatisme religieux et patriarcal. Sa famille en subira les pénibles conséquences avec un père sous l’emprise d’une espèce de secte qui va le convaincre de déscolariser ses enfants et une mère malheureuse de son statut d’épouse qui a dû suivre son mari et fonder une famille au lieu de vivre sa propre vie. Cette dernière, en réaction peut-être, aura le coude léger sur la bouteille et la main lourde sur ses garçons…

9385_p

Heureusement, comme échappatoire il y a la nature et les copains. Mais il y a surtout son frère avec qui il vit une relation très forte d’amitié fraternelle. Tous les deux, ensemble, se sentent quasiment invincibles et ne reculent devant aucun défi, surtout quand il vient de Natalie, cette fille « trop moche » qui, je ne divulgache rien tellement c’est évident dès leur rencontre, fera chavirer le cœur du petit Yvon.

pages_int_graines_de_bandits_page_7

Le dessin est à l’image du scénario, léger, direct, enlevé et toujours juste. Yvon Roy maîtrise à l’évidence parfaitement les codes de la BD moderne et ce nouvel ouvrage est un vrai régal. Personnellement, je l’ai dévoré d’un trait et je vous le recommande avec la plus grande vigueur.

pages_int_graines_de_bandits_page_5

Odradek

 

 

Un commentaire sur “Graines de bandits

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :