Au temps des reptiles

Scénario : Ricardo Delgado
Dessin : Ricardo Delgado
Éditeur : Casterman / Paperback
Sortie : mai 2018
96 pages
Genre : documentaire, animalier


Dans une nature sans paroles, il n’y a ni bien ni mal. Seulement la survie.

Au temps des reptiles_pl

Résumé

Ils ont régné sur la terre, dans les eaux, et dans les airs durant des millions d’années. Depuis la découverte des premiers fossiles, ils ont enflammé notre imaginaire. Parmi ses fous de dinosaures, on compte Ricardo Delgado, artiste et storyboarder de génie. Grâce à l’inspiration cinématographique et à la passion méticuleuse d’un maître graphique, découvrez la sauvagerie, la cruauté, et la beauté des créatures qui ont peuplé l’Afrique à l’ère du crétacé. Sans dialogues, sans un mot, Ricardo Delgado raconte les dinosaures.

Au temps des reptiles_e04

Mon avis

Quel enfant n’a pas joué un jour avec des figurines de dinosaures ? Ce jouet intemporel traverse toutes les générations. Si la passion, ou au moins la fascination pour ces créatures d’un autre temps passe souvent avec l’âge, certains n’en ont jamais décroché et en ont même fait leur métier. D’autres ont juste gardé intacte cette fascination qu’ils avaient quand ils étaient enfants. C’est le cas de Ricardo Delgado, storyborder et « concept artist » pour le cinéma hollywoodien.

Dans cet album qui inaugure la collection Paperback de Casterman, Ricardo exprime tout son talent de graphiste et de narrateur pour nous livrer un documentaire animalier très particulier. Ricardo Delgado s’est choisi un personnage principal pour nous raconter la dure vie de ces reptiles où la seule règle valable pour toutes les espèces était la survie. Le personnage, c’est un spinosaure qui va s’employer tout au long de l’album à chercher à bouffer et à éviter de se faire bouffer, puis le cas échéant à trouver une partenaire pour préserver l’espèce. Car en ce temps là, que l’on soit spinosaure, carcharodontosaure, araripesuchus, paralititan, stomatosuchus et j’en passe, l’activité principale est de bouffer son prochain matin, midi et soir. C’est à croire qu’il n’y avait ni gentils dinosaures, ni dinosaures végétariens !

Au temps des reptiles_e01

Ces charmants reptiles ne sont donc pas là pour épater la galerie, mais pour survivre, ce qu’ils font parfaitement bien dans un déchainement de violence et de sang.

Mais ce déferlement de violence se fait dans le silence le plus total. Pas un grognement, pas une onomatopée, pas de voix off pour décrire les séquences. Les images se suffisent à elles-mêmes pour dérouler la narration de cette histoire simplissime à souhait. Et finalement ça n’est pas plus mal qu’il n’y ait pas de son, car si la science permet de savoir à quoi ressemblaient à peu près ces grosses bêtes à écailles, elle ne permet pas de savoir quels bruits elles faisaient. Étaient-ce des Grouik, des  groaaar, ou des eeeeeek ? Nul ne le sait, alors libre à chacun de se faire sa propre bande son.

Et puis le dessin est tellement beau, qu’il aurait été dommage de le polluer avec de vilaines et envahissantes onomatopées. Ce dessin est à l’opposé de ce monde brutal de l’ère des reptiles. Il est d’une finesse et d’une beauté absolues, d’un réalisme saisissant par lequel l’auteur arrive à donner des expressions aux animaux qu’il dessine sans tomber dans le piège de l’anthropomorphisme à la Disney. Ces animaux ont l’air méchant, affamés, en colère, surpris, apaisés ou apeurés, et on aurait vite fait de les humaniser, ce qui n’arrive pourtant jamais tant la mise en scène est axée sur la survie et la sauvagerie qui anime ces animaux.

Au temps des reptiles_e03

Avec Au temps des reptiles, vous aurez entre les mains un documentaire animalier pur jus et la clé pour un voyage dans le temps de quelques millions d’années. Encore plus fort que Jurassic park !

Et ça n’est pas parce qu’il n’y a pas de texte, qu’il faut bâcler la lecture. Il faut prendre le temps d’admirer ce dessin si méticuleux, fruit de longues heures de labeur.

Loubrun

 

 

 

Un commentaire sur “Au temps des reptiles

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :