Le sang des batisseurs .Livre 2.

Sang des batisseurs (Le)2.jpgSang des batisseurs (Le)2p.jpgAuteurs : Le Galli et Jaffredo
Editeur : Vents d’ouest.
Sortie : 06/2011

Derrière les murs.
Eyglière, midi de la France, XIIe siècle. Depuis qu’elle a été dépêchée pour diriger la construction d’une abbaye, Margot Saint-Benoît est victime de songes où elle voit des meurtres rituels qui ont lieu sur le chantier. Les ouvriers apeurés finissent par déserter les lieux, mais avec l’arrivée de nouveaux maçons et de Tegwen, un ami de Margot, le chantier de l’abbaye reprend avec ardeur. Cependant, la maître-bâtisseuse ne peut trouver la tranquillité sans connaître la vérité. Une nuit, elle parvient à convaincre Tegwen de retourner avec elle dans la grotte sous l’abbaye… Ils y découvriront bien des secrets unissant les Liges de Bormanus et l’émissaire qu’ils retrouvent la nuit dans les bois. Reste à savoir si Margot et ses proches sortiront indemnes des évènements dramatiques qui se préparent…

Gros bâillement.
A force de me lire, vous devez connaitre mon aversion pour les BD traitant du moyen-âge. Et ce tome 2 du sang des bâtisseurs ne va pas arranger les choses .Je dirais même le contraire, ça va amplifier le phénomène.  Premier point où j’ai tiqué, c’est sur le vide que j’ai ressenti en regardant les cases. C’est même abyssal comme perception. Et plus de ça, le rythme est lent mais lent, j’ai  eu l’impression d’avoir lu une BD labélisée «  Inspecteur Derrick ».Ce coté ennuyeux est aussi renforcé par le manque d’empathie pour l’héroïne. Bref, ça manque cruellement d’émotion et de vie. Morne, peu captivant, creux voilà les adjectifs qui me viennent à l’esprit en pensant à ce diptyque. Je n’ose imaginer une suite pourtant clairement annoncée à la fin de ce tome.
4-17ad.gif

Sang des batisseurs (Le)2p1.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Je suis cathare T4: la légende du monde.

Je suis Cathare4.jpgJe suis Cathare4p.jpgAuteurs : Makyo et Calore
Editeur : Delcourt.
Sortie : 06/2011

Un tir parfait.
Tout juste échappé de la prison de Carcassonne, Guilhem cavale vers le village d’Aryens, là où il espère retrouver Nita. Inquiet, il redouble d’efforts pour arriver au plus vite. Hélas, attaqué par trois soudards, il reçoit une flèche qui le cloue sur place. Sauvé par une jeune bergère, il parvient enfin à destination. Mais, une fois sur place, tous le fuient comme s’il était pestiféré…

Qué calore !
Et la coupe du monde de BD 2022 est attribuée au …Cathare. Et n’allez pas croire qu’il s’agit d’une histoire « matérielle » car le cathare est plutôt du style méditatif. Vous me direz que les traditions de ce pays sont un peu médiévales .Oui, là je ne peux pas vous donner tord  car on est effectivement en plein moyen âge .Une époque bien obscure qui agit sur moi comme un véritable répulsif. Cette désignation doit aussi être l’œuvre de son représentant Guilhem, une sorte d’âme pure (un peu trop d’ailleurs) aimant sauver la veuve et l’orphelin. D’un coup, la compassion à jouer à mon avis .Il a aussi son coté mélancolique qui a du endormir les représentants de la FIFBD.
Bon, une coupe du monde en 4 albums clos, ce n’est pas non plus la mer à boire, on a déjà lu bien pire….. Et meilleur aussi.
PS : Très bien vu les petits encarts avec le résumé de l’histoire en début d’album.
6-17af.gif

On en parle sur le forum.

JESUISCATHARE201.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Le village T3: la princesse blanche.

Village (Le)3.jpgVillage (Le)3p.jpgAuteurs : Marchal et Rodolphe.
Editeur : Grand angle (Focus).
Sortie : 06/2011

Vacances de rêve.
Personne ne sait où se trouve le Village, il n’a pas de nom, il n’existe pas. Pour tester la fiabilité du chef du « Village », Fedor Grandcha, les hautes autorités lui tendent un piège. Ils envoient au Village l’un de leurs meilleurs agents, Sveltana Macha, une sublime blonde. Sa mission : séduire Grandcha, le convaincre de passer à l’ennemi et de vivre avec elle aux États-Unis. Pour ce faire, il lui suffit de montrer aux Américains sa volonté de coopérer. Mais quelle preuve leur donner ? L’arrivée au Village de Piotr Rubin est une aubaine. Percé à jour, cet agent affirme avoir été renvoyé au pays par la CIA. Cela fait des mois que son employeur n’est plus celui qu’on croit. Le rôle de Grandcha : fermer les yeux, ne se rendre compte de rien, laisser Rubin passer.

Camarades !

A L’achat du tome 3, le tome 1 vous est offert .En voilà une action bien sympathique pour essayer de relancer cette série .Et il s’agit bien de relancer la machine car primo l’acheteur du tome 3, il a normalement déjà le tome 1  et donc il va donner cette BD à un ami et donc obtenir un acheteur potentiel en plus….. (Je ne sais pas pourquoi mais je parie qu’on va retrouver cet album en masse sur Ebay and Co)Deusio, en ouvrant ce fameux tome 1 offert, on constate qu’il s’agit d’une prime édition, ce qui en dit assez long sur les ventes de cette série.
Et c’est vrai que c’est une histoire qui a du mal à décoller, il lui manque un petit je ne sais quoi pour se démarquer. Pour moi, il s’agit surtout du sujet, la guerre froide avec ses espions, ce n’est pas vraiment très fun à lire. Attention, le village se lit avec plaisir et le tout est très agréable à regarder, on peut même parler de charme pour ce tome 3.Et puis c’est quand même Rodolphe à la manœuvre. Peut être qu’on en attendait un peu plus de cette histoire, après le mystère du tome 1, on est vite tombé dans un scénario plus prévisible .Bref, une fin de cycle correcte mais pas exceptionnelle non plus.
6-17af.gif

On en parle sur le forum.

Village (Le)3pr.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Catacombes T2: L’ogre , le zazou , la résistance.

Catacombes2.jpgCatacombes2p.jpgAuteurs : Manini et Chevereau.
Editeur : Glénat.
Sortie : 06/2011.

Sous les pavés.
Il a suffi de quelques heures pour que le monde s’écroule et que Jeanne Chiavarino perde tous ses repères. Le 14 Juin 1940, les Allemands investissent Paris, et le même jour, son père disparaît corps et bien dans les Catacombes. Pourtant chargé de surveiller les anciennes carrières et donc rompu à ses dangers, il reste introuvable. Seule et démunie dans ce Paris occupé, Jeanne part à sa recherche. C’est dans les entrailles de la ville, où les échos troubles de la surface sont amplifiés, que Jeanne devra faire face au monstre, le diable vert ! Une macabre course-poursuite s’engage, qui trouvera son dénouement vingt-trois ans plus tard. En mai 68 exactement. Se laisser emporter par le destin ou l’embrasser et se battre ? Découvrez la réponse de la jeune Jeanne dans l’ouverture de cette oeuvre d’amplitude.

Ça tourne !
Alors swing ou pas swing ce tome 2 de Catacombes ?
Swing pour la très bonne retranscription de l’oppression allemande sur le peuple juif .Cette atmosphère pesante est assez saisissante quand on arrive à la page 35 par exemple qui sans un mot fait mouche. D’ailleurs, toute la partie « surface » est intéressante à suivre. Le monde du cinéma, la résistance et la vie de tous les jours sous l’occupation allemande  rendent la lecture prenante.
Par contre, nettement moins swing quand on plonge dans le sous-sol de la ville lumière .Alors que les relations humaines sont réussies, on tombe en pleine folie avec la venue du diable vert et de ses cannibales .Cette juxtaposition entre une réalité historique bien retranscrite et cette fiction macabre assez fantaisiste est vraiment déconcertante. Le mélange des genres est donc assez détonant .A noter aussi les couleurs assez vieillottes.
On en parle sur le forum.
6-17af.gif

Catacombes2p1.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Hannibal Mériadec et les larmes d’Odin T3:Santa Maria Della Salute.

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin3.jpgHannibal Meriadec et les larmes d'Odin3p.jpgAuteurs : Istin/ Créty/Cordurie.
Editeur : Soleil(Celtic).
Sortie : 05/2011

La course poursuite.
La quête des larmes d’Odin, ces fabuleux diamants sortis de l’oeil du dieu nordique lorsqu’il pleura sa fille, la Walkyrie, continue ! Mais rien ne va plus ! Alors que Monsieur Thorn, à bord du Maclir, doit faire en sorte d’éviter une mutinerie du fait de monsieur Bothrel, de son coté, le capitaine Hannibal Meriadec, parti avec une poignée d’hommes vers Venise, est à cran et veut coûtes que coûte rattraper ce maudit démon, à la solde de l’ordre des cendres, qui a voler le pendentif de Selina! Durant cette traque, Kyle Macstone cherche inlassablement à comprendre le lien qui unit ce pendentif et Selina! Lorsqu’enfin il comprend, il sait qu’il n’a plus le choix, il doit désormais tuer le capitaine Hannibal Meriadec !
L’âme torturée.
Cette série, c’est surtout une force brute, une présence qui occupe les ¾ des espaces, c’est un caractère dur et impétueux, c’est le capitaine Hannibal Mériadec. En plus le gaillard à une gueule pas possible  et en impose un max comme par exemple un  Clint Eastwood pour son interprétation de l’inspecteur Harry. Mais n’allez pas croire que le pirate est tout beau tout propre, c’est même plutôt le contraire. Sa volonté à vouloir changer le destin le mène vers certains excès dirons nous. Cet album vous apportera d’ailleurs pas mal de réponses au pourquoi de  sa quête.
Si vous aimez les légendes avec option fées et démons, cette BD vous ravira à tous les coups car le dessin de Créty est une véritable invitation à la grande aventure. Un beau voyage accompagné des couleurs adéquates et d’une mise en page dynamique. Bref, ce prélude au sang du dragon se lit avec plaisir et je n’hésiterais pas longtemps à me le procurer si je le voyais en intégrale ou dans un sympathique coffret.
7-17b0.gif

On en parle sur le forum.

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odvin3.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

L’héritage du diable T2: Le secret du mont Saint Michel.

Héritage du Diable (L')2.jpgHéritage du Diable (L')2p.jpgAuteurs : Felix et Gastine.
Editeur : Grand angle.
Sortie : 06/2011

La fureur de vivre.
1938, Constant a eu le coup de foudre pour Juliette. Mais celle-ci s’est envolée avant de réapparaître mystérieusement représentée sur un tableau du XVIIe siècle.
Prêt à tout pour éclaircir le mystère, le jeune peintre est entraîné dans une course poursuite. L’aventure le mène à Rennes-le-Château où il est confronté à la fameuse énigme de l’abbé Saunières. Mais il pourrait trouver ses réponses dans un autre lieu mythique, au coeur de la Cathédrale du Mont Saint-Michel. Constant doit cependant réagir vite et juste. À ses basques se bousculent les membres d’une société secrète ainsi qu’une brochette d’espions à la solde du Führer. Ces gens-là n’aiment pas laisser de témoins…
La mayonnaise.
N’y allons pas par quatre chemins, ce qui m’intéresse dans cette BD, c’est ….Diane et le reste franchement, ce n’est que broutille. Car Diane, c’est un peu l’archétype de la femme fatale : Subliment belle, élégante, mystérieuse, la franche à la Kate Moss , rouquine ( mmmmmm) ,un rien perfide , cachotière et surtout, Diane  c’est la grande classe .Elle a d’ailleurs dû passer avant le tournage de cette BD chez Dior et compagnie .C’est pas possible autrement car son bustier « aventurière » ,on ne peut pas trouver ça chez H&M quand même. Elle éclipse totalement l’autre brune là, la Calvé mayonnaise .Pfff , une pin up d’opérette  pour nazillons et rien d’autre .Coté masculin , le Maurice a du caractère  et de la présence , je l’aime bien lui .Mieux en tout cas que le Constant  , l’amoureux transit qui devrait se reconvertir dans le rôle d’ une marionnette .
A coté de ça, il parait qu’il y a une quête ésotérique pour s’accaparer du pouvoir du diable. Bin oui, on l’a déjà  mis à toutes les sauces le pauvre, alors pourquoi pas une mayonnaise de plus. Et comme on est à table, à vous de faire le tri entre le bio et l’industriel .C’est un peu Indiana Jones au pays de « l’aile ou la cuisse ».Car oui, Louis De Funès  est aussi de la partie à la page 18.
Sinon, pour moi, ce sera une cuisse….. de Diane bien évidemment.
6-17af.gif

On en parle sur le forum.

heritage_du_diable_2.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Frank Lincoln T5:Kusu-Gun

Frank Lincoln5t.jpgFrank Lincoln5.jpgAuteurs : Bourgne et Eillam
Editeur :Glénat
Sortie :06/2012

Tsunami .
Installé à Anchorage, le détective privé Frank Lincoln a pour terrain d’action l’immense territoire de l’Alaska et pour quête obsessionnelle la recherche de sa femme Susan, mystérieusement disparue cinq ans auparavant. Peu à peu, d’une enquête à l’autre, il va réunir les indices qui lui permettront de résoudre le mystère et de retrouver Susan.Sur la base de renseignements fournis par deux hauts responsables du F.B.I., Frank s’envole pour le Japon. C’est là-bas, plus précisément dans une base militaire américaine, que s’arrête la piste de Susan. Loin de ses bases, seul dans un pays qu’il ne connaît pas, Frank Lincoln va devoir affronter des yakuzas dans les rues de Tokyo et dans les montagnes du Kyûshû… Et il rencontrera enfin la belle Ryoko, qui détient peut-être les réponses à ses questions…

Le boum économique des pompes funèbres.
Et bien , ça faisait longtemps qu’on avait plus revu ce bon vieux Frank Lincoln .Tellement longtemps que j’ai trouvé le résumé en début d’album très salvateur pour bien remettre tout en place. On rentre très vite dans le vif du sujet car avec le Frank, c’est rarement des vacances ses voyages. Le voilà au Japon pour essayer de retrouver la trace de sa femme disparue. Je ne sais pas si c’est l’atmosphère radioactif du pays, mais le Frank a une prédisposition assez incroyable pour augmentation le taux de mortalité chez les Yakuzas. Bon, je peux comprendre, avoir un accident avec un sanglier, ça fout les boules (je sais de quoi je parle).Par contre, il faudra qu’il me donne son truc  pour emballer si facilement la gente féminine. Il est trop  fortiche le mec, une belle asiatique en pleine nature, ce n’est pas un rêve, c’est un phantasme. J’aurais envie de le comparer  un peu à un Colt Seavers notre Frank, c’est l’homme qui tombe à pic. Prévoyez la série Urgence après car il y a  du boulot sur des rotules explosées. Bref, c’est du divertissement à l’état pure, rapide (et oui Frank, c’est comme le karaté, on peut avoir quelques faiblesses) et efficace .Et comme c’est très bien dessiné, que demander de plus.
7-17b0.gif

On en parle sur le forum.

frank lincoln.JPG

Inscrivez-vous à la newsletter.

Ils étaient dix T3:Paris 1820

Ils étaient dix3.jpgIls étaient dix3.1.jpgAuteur : Eric Stalner.
Editeur : 12bis.
Sortie :03/2011

De retour.
Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée de Napoléon I, retrouve la France en 1820. Ses sept années de captivité en Russie l’ont détruit. Voir tous ses compagnons mourir les uns après les autres n’a eu pour effet que d’exacerber son désir de vengeance : il veut détruire Morlaix de Guérigny.
Mais son pays natal est lui aussi transformé. Napoléon est exilé à Sainte Hélène, Louis XVIII règne. Les soldats de l’Empire sont dorénavant suspects.
Jean-Baptiste, esseulé dans un Paris étranger, a besoin des siens. C’est tout naturellement qu’il retrouve donc des Bonapartistes rescapés des champs de bataille.
Ces derniers ont choisi le vol comme moyen de subsistance : on ne veut plus d’eux dans cette société, cette société le paiera !
Mais Vidocq, le chef de la sûreté, ne partage pas leur conception de la reconnaissance…

 A la recherche des salopards.
Voilà bien un album comme je les aime .Une lecture fluide, linéaire, bien construite dans une atmosphère crédible.  Je ne sais pas pour vous mais je trouve que le style « Stalner » est comme un poisson dans l’eau quand il se retrouve au 19e siècle. J’ai aussi apprécié les couleurs de Delf  qui sont vraiment en osmose avec le récit. En plus, la petite dose historique dans l’assouvissement de la grande vengeance n’est pas sans intérêt. Une histoire où les dialogues sonnent justes pour retranscrire  la fraternité entre anciens combattants .L’air de rien, cette série commence à prendre du coffre et elle arrive à se démarquer de la masse par sa qualité.
8-17b1.gif

Verso_124889.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Nakara T1: Sorcière

Nakara1.jpgnakara1.1.jpgAuteurs : Rollin et Boisserie.
Editeur : Glénat.
Sortie : 05/2011

Brulez les tous !
Chasse aux sorcières dans un Moyen âge plein de fureur et de violence Nakara est issue d’une lignée de sorcières dont les origines se perdent dans la nuit des temps… Le Mal s’incarne en elle toujours un peu plus fort à chaque génération, et il est dit que c’est par elle que viendra l’apocalypse. Ceci est la doctrine enseignée par l’Ordre, une organisation religieuse dans laquelle officie Aurès. Ancien mercenaire cherchant la rédemption, son travail est de trouver et exterminer tout ce qui n’est pas conforme au Dogme et vient contredire la perfection divine. En réalité, leur but est de retrouver les différentes incarnations de Nakara, et de les exterminer génération après génération. Aurès et son tout jeune apprenti, Nathan, vont être mis sur la piste de la sorcière rousse… à leurs risques et périls !

Mettez votre doudoune
A la vue des noms des auteurs plaqués sur la couverture, ce Nakara est pour moi clairement une belle déception. Ce n’est vraiment pas une BD qui vous fera rêver, c’est même plutôt le contraire, c’est un cauchemar. Du point vue de l’ambiance, on peut même dire que c’est  réussi, c’est froid et  sombre à souhait .Une atmosphère qui colle parfaitement à cette époque de l’inquisition. Et tant qu’à faire, le héros est aussi sympathique qu’une pierre tombale. En plus de ce manque d’empathie, il a un  coté toutou assez consternant : j’obéis sans réfléchir aux demandes des maîtres des lieux et vas y que je ripaille le plus de monde possible. Malheureusement le cliffhanger et surtout le coté fantastique arrivent beaucoup trop tard pour réveiller l’intérêt de cette nouvelle série .Décidément, les sorcières sont maudites !
5-17ae.gif

On en parle sur le forum.

nakara-tome-1--planche-2.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

La geste des chevaliers dragon T11: Toutes les mille et une lunes.

Geste des Chevaliers Dragons (La)11.jpgalbum-page-large-11211.jpgAuteurs : Ange et Looky
Editeur : Soleil.
Sortie : 11/2010

Rappel à l’ordre.
Toutes les délégations, de tous les Ordres des Chevaliers Dragon, se réunissent dans un endroit sûr et secret. On l’appelle le Fort. Là, les plus jeunes, les plus farouches des apprenties seront opposées dans des combats à morts d’où seules réchapperont les plus fortes. Là, les Matriarches les plus ambitieuses s’affronteront dans des luttes plus feutrées, mais tout aussi cruelles. Les sous-sols dissimulent un terrible secret. Le destin du monde y sera décidé, et l’Ordre des Chevaliers Dragons sera changé pour toujours…

Fortissimo.
Dans cette série, on a eu du bon, du moins bon et aussi du très mauvais. Pour ce 11e volet, on est plutôt dans le bon. L’histoire se lit avec plaisir et on cible vite tous  les personnages et les aboutissants de ce tome. Le dessin de Looky est très correct et sa mise en page est efficace .Dommage ses visages un peu taillés au burin, pour une série avec des guerrières, c’est se priver d’un petit plaisir .Par contre, je ne serais pas contre une sorte d’échelle de temps  pour nous permettre de bien situer tous les albums de cette série. La bonne nouvelle vient aussi qu’on retrouvera certains chevaliers de ce tome dans les albums à venir dont les dessinateurs seront Brice Cossu pour le  tome 12  et Vincent Vax pour le 13. Croisons les doigts pour qu’un dragon y passe …ou un ange.
6-17af.gif

by-looky-la-geste-chevaliers-dragons.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Le voyageur Passé 4.

Voyageur12.jpgVoyageur12p.jpgAuteurs : Boisserie, Stalner, Liberge .
Editeur : Glénat.
Sortie :04/2011.

Avé …..
Nous retrouvons Fish, physiquement et mentalement abîmé, gladiateur à Lutèce dans l’Antiquité. Il attend Vedder pour retourner dans le futur. Les deux frères se retrouvent enfin, mais ne peuvent partir aussi vite : un saut quantique serait dangereux pour la santé précaire de Fish, et il y a un homme qu’ils ne peuvent laisser dans l’Antiquité, car il a un rôle capital à jouer dans le futur. Mais ces derniers moments dans l’arène vont se révéler funestes pour les Voyageurs…

Dans les arènes.
On arrive presque au bout du voyage  avec ce Passé 4. Un album dessiné par Liberge. On voyant son nom, j’ai failli m’étrangler. Au final, l’album est passé plus facilement que prévu  mais souffre toujours des mêmes griefs .Graphisme esthétiquement plaisant à la vue mais les visages manquent singulièrement d’expressivité .En plus, on a toujours cette brume en arrière plan, on a parfois l’impression de regarder une photo surexposée. J’ai aussi trouvé la touche de steampunk avec la machine à combattre d’une incongruité totale .Bonjour aussi l’unité éditoriale. Il faut dire que depuis qu’on est rentré dans le passé, on est plus à un dessinateur près. Sinon, ce tome se résume à un grand combat de  gladiateurs dans les arènes  et c’est quasiment tout.
Il nous reste l’épilogue dessiné par Guardino. Espérons que le niveau sera plus élevé que les pochettes.
5-17ae.gif

Voyageur12v.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

La madone de Pellini.Les 2 tomes.

Madone de Pellini (La)2.jpgMadone de Pellini (La)2p.jpgAuteurs : Rivière et Federici.
Editeur : Delcourt
Sortie : 03/2010

Spiritisme
En 1891, Nora de Wing, jeune médium, rejoint un institut d’études psychiques à Londres. Alors qu’elle participe à sa première réunion spirite, Nora se retrouve en bien fâcheuse posture. L’esprit d’une femme a pris possession de son corps. Mais qui est-elle ? Les jours suivants, le comportement de la jeune médium inquiète ses nouveaux amis, le romancier Henry James et le peintre Francesco Guibilati.

Alarme
La madone de Pellini avait commencé sa carrière chez les défuntes éditions Robert Laffont .Visiblement, chez Delcourt ils aiment jouer les  kamikazes car ces 2 BD sont d’un ennui mortel. Et oui, il ne suffit pas d’avoir un dessin élégant pour faire une bonne BD .Il faut aussi un scénario … je le cherche toujours dans ce diptyque ….il s’agit  pour vous faire une idée d’une histoire de sortilège torturé sans passion ni charme. J’ai vraiment eu l’impression de voir du mauvais théâtre avec des acteurs d’une platitude extrême  déclamant un texte obscure et hermétique. Ça court, ça disparait, ça revient, ça s’évanouit à tout bout de champs dans un brouillard des plus hallucinant. Pour achever le lecteur, la découpe est également bancale. Et tant qu’à pourrir le tout, vous pouvez rajouter aussi les couleurs monochromatiques du tome 1 parfaitement indigestes (Celles du tome 2 sont meilleures).On peut facilement dire que  la maxime  « tout ce qui brille n’est pas or » se prête parfaitement à ces 2 tomes. Bref, à éviter de toute urgence.
On en parle sur le forum.
3-17ac.gif

Madone de Pellini (La)2p t.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑