Ratures indélébiles

Scénario : Aurelle Gaillard
Dessin : Camille K.
Éditeur : Jungle
Date de sortie : 15 septembre 2022
198 pages
Genre : Adolescence – société

« Préviens-nous quand tu te suicides, qu’on ramène du pop-corn ! »

Présentation de l’éditeur

Pourquoi ça fait si mal ?

Juliette et Mathilde sont amies depuis toujours. En cette rentrée en 4e, Mathilde a des envies de popularité et un crush pour le beau Thomas. Elle se rapproche alors de Karine, qu’elle semble admirer plus que tout.

Juliette n’apprécie pas vraiment Karine, sa bande, et les airs rebelles qu’ils se donnent. Une incompréhension grandissante s’installe entre les deux amies.

Peu à peu, c’est un étrange mécanisme d’exclusion qui se met en place, jusqu’à ce qu’une photo de Juliette, à demi-nue, soit prise dans les vestiaires…

Mon avis

J’ai eu un peu de mal à entrer réellement dans la lecture de Ratures indélébiles. Le choix du violet dominant, les arrières plans griffonnés et le trait de Camille K me sont rapidement apparus comme peu à mon goût. La rentrée de Juliette en 4ème constitue un début un peu poussif, sans grande originalité, chronique d’ados au collège, sans ton ni intérêt particuliers.

Mais peu à peu la tension montant et l’apparition d’une photo partagée sur les réseaux sociaux va faire prendre un tout autre tournant à cette histoire, en même temps que l’existence de son héroïne. Car c’est bien de harcèlement dont il s’agit ici. Aurelle Gaillard décrit avec beaucoup de réalisme la glaçante descente en enfer de cette jeune fille réservée. C’est tout d’abord la perte de son amie qui ne résiste pas aux sirènes de ce quelle voit comme de l’amour et comme d’amitiés nouvelles mais superficielles. Juliette va doucement mais sûrement s’isoler et dépérir, victime de moqueries, de stigmatisations, de rejets, de menaces et de violences. Les passages d’échanges via les smartphones sont hallucinants de déchainement, de fureur et d’humiliation. Cela fait littéralement froid dans le dos.

Toutes les étapes sont très bien décrites dans leur chronologie en premier lieu mais également dans ce qui caractérise et définit le harcèlement : un rapport de force et de domination entre un(e) ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes, qui se répète régulièrement sur une longue période et qui mène à l’isolement de la (des) victime(s).

Le but des autrices est de sensibiliser jeunes et adultes au harcèlement en se montrant réalistes et pédagogiques. La fin de l’album propose des fiches conseils pour permettre au lecteur d’agir si nécessaire. J’ai d’ailleurs pensé à l’album Fraiche de Marguerite Boutrolle (La boite à Bulles) qui parle admirablement bien du poids du collectif sur la vie des adolescents, soulignant la pression du groupe et la recherche constante de validation par celui-ci.

Juliette subit l’animosité de ses pairs qui lui fait perdre sa bonne humeur et sa vitalité, elle sombre doucement dans un mal-être très bien décrit, tout comme la place des amis, des proches, de la famille, qui ne voient pas, ou refusent de voir une réalité destructrice.

C’est par la parole que peut venir le salut, c’est en ayant le courage de se confier et de témoigner que les victimes peuvent sortir d’un cercle terriblement vicieux.

Ratures indélébiles est un album que parents et adolescents doivent lire, pour mieux comprendre les mécanismes d’un fléau moderne et ainsi mieux les repérer pour pouvoir, si besoin, parler et agir.

ScénarioDessinico_Album
coeur_trois_et_demicoeur_deuxcoeur_trois


Petitgolem13

2 commentaires sur “Ratures indélébiles

Ajouter un commentaire

  1. Oui, ce sujet est grave et important.
    C’est bizarre, mais dans ma (petite) scolarité (années 50/60), je n’ai pas connu ce problème ! Il faut dire qu’il n’y avait ni portables, ni réseaux dits sociaux qui sont souvent un cancer pour la société, difficile à guérir.
    Il y va de la vigilance des enseignants mais aussi de leur disponibilité et leur pédagogie.🙄
    Sinon, c’est vrai que ce violet est (lui aussi) agressif !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :