Les S7pt Secrets T01

Scénario : Tom Taylor
Dessin : Daniele di Nicuolo
Éditeur : Delcourt
160 pages
Date de sortie : 5 janvier 2022
Genre : thriller, action.

« Les secrets ont un pouvoir. Le pouvoir d’éclairer ou de maintenir dans l’obscurité. Le pouvoir de diviser. Le pouvoir d’unir. Certains secrets doivent être révélés, d’autres doivent être tus. »

Présentation de l’éditeur :

Thriller basé sur les théories du complot et les vérités qu’un groupe mystérieux tiendrait à garder cachées, afin de protéger l’ordre mondial. On suit les gardiens de ces secrets dans cette série envoûtante !

Lorsque le siège de l’organisation The Order est attaqué, les pontes du système craignent que les sept secrets les plus importants de l’histoire humaine soient divulgués au public. Des secrets suffisamment bouleversants pour chambouler notre compréhension du monde. Il appartiendra à la nouvelle recrue de ce groupe mystérieux, Caspar, d’identifier et de combattre la menace !

Mon avis :

Il existe, comme le titre l’indique, 7 secrets qui régissent le monde. Chacun se trouve dans une valise, jalousement gardée par son Porteur, lui-même protégé par un Gardien. Un binôme maîtrisant plusieurs techniques de combat et d’auto-défense dans le seul but de ne jamais perdre leur valise et éviter encore plus qu’elle soit ouverte… Telles des boîtes de Pandore, capable de libérer des maux sans précédents.

Les S7pt Secrets_T01_Delcourt_Tom Taylor_Daniele di Nicuolo_Walter Baiamonte_extrait

« Avez-vous seulement idée de ce qu’il est advenu de l’Atlantide ? Oh bande d’idiots ignares et égoïstes. »

Caspar est lui aussi un secret, mais pas du même genre… Il est le fruit de l’union entre une Porteuse et un Gardien, Eva et Sigurd – chose ô combien interdite dans « L’Ordre ». C’est pourquoi, dès sa naissance, il fut confié à d’autres membres de cette société secrète afin de devenir, à son tour, porteur ou gardien. Rien ne peut être plus important pour les membres de l’Ordre que les 7 secrets. Or, un enfant, une vie de couple, … voilà de quoi détourner l’attention de ses membres.

L’ironie voudra que ce soit la mort de son père qui lui vaudra de passer le test dans l’espoir de devenir le binôme de sa mère. Juste le temps de quelques épreuves pour ensuite se retrouver dans le vif du sujet, car l’Ordre ne connait pas le repos. Il y a toujours un groupuscule, une autre société secrète ou quelques magnats de l’ombre pour tenter de s’emparer des valises, en usant de tous les moyens possibles.

C’est le cas des terroristes dirigés par un dénommé Amon, lui aussi détenteur d’un secret bien gardé par Tom Taylor, l’auteur, jusqu’au moment propice où le lecteur se sentira sur le point de le découvrir par lui-même si on lui en avait laissé le temps. Un scénario, somme toute assez classique, mais qui a le mérite d’attirer un large panel de lecteurs, surtout parmi les adolescents. Le graphisme de Daniele di Nicuolo aidant grandement avec son trait fin, très expressif à mi-chemin entre inspiration asiatiques pour quelques personnages, et empreint d’un style jeune qu’on peut retrouver dans des sagas reconnues chez les jeunes comme « La quête d’Ewilan » entre autres.

Un petit pas dans le monde des comics, un grand pas pour les teenagers !
ShayHlyn.

Un commentaire sur “Les S7pt Secrets T01

Ajouter un commentaire

  1. Fini pdt cette nuit d’insomnie. Cet ouvrage est parfait pour s’endormir : scénario insipide et bateau, dialogues minimaux, morale à deux francs six sous. Seul le cadrage et les dessins hyper dynamiques sauvent l’ensemble. Je ne recommande pas sauf pour chercher le marchand de sable …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :