Londonish  

Scénario : Philippe Charlot
Dessin : Miras
Éditeur : Grand Angle
72 pages
Date de sortie : 26 janvier 2022
Genre : romance, thriller, musique, humour.

« Ce qui l’a mis en confiance, c’est ma capacité à ne pas attirer l’œil. ‘Tu es parfait pour ce genre de boulot !’. Il a même ajouté, sur un ton admiratif : ‘tu es tellement insignifiant…’. C’était la première fois que l’on m’en faisait compliment. »

Présentation de l’éditeur :

“Scarabées ou Pierres qui roulent ? Eux ont choisi… ou presque !”

Proche de la retraite, Max déborde d’enthousiasme, comme à son habitude. Mais peut-être un peu moins quand même depuis que la pire des nouvelles lui est tombée sur la calvitie naissante. Sa chère Jude ne serait plus si heureuse que ça en amour… et Glenn, son meilleur ami, pourrait bien être le traître de toute une vie… Ajoutez à cela les questions que tout un chacun se pose à l’heure de quitter la vie active. Que faire du cadavre ? Faut-il continuer à haïr ou à aduler Yoko Ono ? Peut-on s’improviser tueur à gages et si oui, continue-t-on à toucher sa pension ? L’amour entre vieux amis… un pur fantasme ? Toutes les réponses à ces préoccupations essentielles, et à bien d’autres, vous attendent dans Londonish*, l’album qui vous obligera à choisir votre camp. Alors… Scarabées ou Pierres qui roulent ?

* Londonish : qui a rapport avec Londres

Londonish_Philippe Charlot_Miras_GrandAngle_extrait

Mon avis :

Comme dirait Mick Jagger « I can’t get no Satisfaction » ! Je ne peux pas ne pas trouver de satisfaction à ce titre. Mais horreur et damnation, voilà que je cite les Rolling Stones alors que nos protagonistes principaux sont de fervents fans du clan opposé, dans « The Yellow Submarine », un pub dédié aux Beatles !

Généralement, quand on prend des héros proches de la retraite : les histoires plaisent aux enfants qui voient d’un œil adorateur leurs grands-parents. Sauf qu’ici, on rejoint plutôt les films « RED » 1 et 2, dont le titre est l’acronyme de « Retraités mais Extrêmement Dangereux ». Car sous ses airs débonnaires, notre cher Glenn s’est accidentellement retrouvé mêlé à des histoires de trafics dans un milieu plutôt dangereux – la preuve étant que tout a commencé en récupérant la mallette d’un homme agonisant, mortellement blessé par balle, l’enjoignant d’aller la ramener à un Dandy en pleine campagne.

L’affaire fut lancée ! Tel un « Transporteur » bien loin de ressembler à Jason Statham, Glenn passe quelques weekends par mois en virée avec une livraison mystérieuse qu’il se garde bien d’ouvrir. Ce qu’il ignore, c’est que de sombres soupçons pèsent sur lui : il serait secrètement amoureux de l’épouse de son meilleur ami… Pire encore que de risquer sa vie à chaque livraison, c’est son amitié et de terribles secrets qui pourraient être mis à mal. Ce que ne manquera pas de faire éclater au grand jour Philippe Charlot dans son scénario rondement mené !

C’est la guerre ! Max est persuadé que son meilleur ami, Glenn, a une liaison avec sa femme depuis toujours. Un véritable branlebas de combat pour ce fan inconditionnel des… Rolling Stones – oui, oui, vous avez bien lu – qui s’était converti aux Beatles pour les beaux yeux de celle qui devint rapidement sa femme des dizaines d’années plus tôt. De là en s’emmêler les pinceaux dans les affaires criminelles de Glenn, il n’y a qu’un pas : largement franchi !

Un pur régal « soooo British » débordant d’un humour à la Benny Hill et d’un graphisme, signé Miras, tout aussi English. Les bouilles de chacun est un mélange d’énormes caricatures de Monsieur Tout-le-Monde et de réalisme, le tout saupoudré de refrains énergiques tantôt des Beatles, tantôt des Rolling Stones, avec les costumes qui vont avec. Du caviar… Mieux encore : une coccinelle sur une pierre qui roule !

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Londonish  

Ajouter un commentaire

  1. Perso, j’étais un petit scarabée en 62 au collège. (‘tain que c’est loin tout ça !😪). J’avais 15 ans, c’était de la folie pure !🥰

    J’aime

  2. Malgré un graphisme séduisant aux couleurs superbes, j’ai été très déçu par le scénario invraisemblable et peu crédible qui ne m’a pas du tout embarqué car très confus et pas convaincant !
    Bref, j’ai trouvé tout ça très caricatural et complètement raté.☹️

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :