U4 Jules et Koridwen.

Dessin: Adrian Huelva.
Scénario: Pierre-Paul Renders et Denis Lapière.
Éditeur : Dupuis.
Sortie :7 janvier 2022.
144 pages.
Genre : action, aventure science-fiction.

«A croire que ce sont mes pensées de malédiction qui ont transformé ce hameau en cimetière ».

Le résumé éditeur.

Paris. Jules vit reclus dans l’appartement familial du boulevard Saint-Michel depuis l’explosion du virus U4, qui a exterminé en dix jours la population, à l’exception des adolescents. Alors que les rues jonchées de cadavres sont le domaine des gangs violents, le garçon prend le risque de sortir pour trouver de la nourriture. Pour se donner du courage, il se met dans la peau du guerrier impavide qu’il incarne dans son jeu en ligne préféré, « Warriors of Time » (WOT). Les ados qu’il va croiser là-dehors seront-ils des ennemis féroces ou des alliés mus par un désir d’entraide ? Qu’est devenu son frère Pierre, qui avait un problème de drogue ? Leurs parents qui étaient à l’étranger sont-ils vraiment morts ? Les quelques militaires survivants sont-ils bienveillants ? Pour ne pas devenir fou, Jules s’accroche à son objectif : survivre jusqu’au jour du rendez-vous avec l’énigmatique Khronos, le maître du jeu. Se pourrait-il qu’il soit aussi le Maître du Temps ?

Mon avis.

Adaptation libre des romans éponymes de Grevet, Hinckel, Trésor et Villeminot sortis en 2014-2015, voilà la nouvelle sortie jeunes adultes de Dupuis.
Contrairement aux romans où chacun des 4 premiers tomes était l’œuvre d’un(e) auteur(e), ici les 4 albums (et même un 5ème à venir, Khronos) disposent de la même équipe, à savoir : Pierre-Paul Renders et Denis Lapière (scénario) et Adrian Huelva aux dessins.
Il s’agit d’albums souples de 144 pages à 14,50€
Les mêmes scénaristes nous avaient déjà proposé ce concept de série « puzzle » avec Alter Ego . Ajoutez-y une petite dose de « seuls » et vous obtenez ce sous-marin littéraire U4.
Figurez-vous qu’un virus, le filovirus, a frappé la terre entière avec un taux de mortalité de 98% ( zut le baromètre va passer au rouge et Vandenbroucke va nous faire peur à la TV !). Seuls certains ados semblent immunisés. Ils doivent avoir bien respecté les gestes barrières et mis du gel « Van Laethem » partout à mon avis. Bref, c’est la grosse cata et que croyez-vous que les survivants s’amusent à faire en premier ? Eh bien , ils se tapent dessus ! Peut-être à cause d’ une histoire de masque mal porté ou d’un écouvillon coincé dans un nez, qui sait ?
Alors, j’ai commencé cette série par Jules, allez savoir pourquoi car on a le choix entre 4 personnages. Bon, Jules c’est l’ado type, vivant dans son monde qui se laisse entraîner par les événements sans trop comprendre. C’est l’occasion pour le lecteur de mieux comprendre la situation dans ce Paris outragé, martyrisé, mais libéré du passe vaccinal. On rencontre aussi des personnes qu’on apprendra à mieux connaître dans d’autres albums comme Koridwen qui a été ma 2e lecture. Un personnage plus attachant, plus important aussi car cette crinière de feu a quelques dons pour interpréter des signes providentiels. Mais je vous laisse découvrir tout ça en fonction de vos envies.
Pour la partie graphique, c’est l’espagnol Adrian Huelva qui s’est attaqué à ce fameux défi. Imaginez-vous 600 pages à réaliser en plus ou moins la durée de la pandémie (30 mois)  ! J’ai un peu tiqué sur des têtes parfois un peu disproportionnées mais c’est assez anecdotique vu le travail accompli qui est de bonne facture dans un style très jeuuuune.
Allez Stéphane et Yannis m’attendent pour compléter cette anticipation principalement destinée aux ados. Et n’oubliez pas que la 5e vague du sous-variant U4 arrivera très prochainement.

Samba « gel ».

2 commentaires sur “U4 Jules et Koridwen.

Ajouter un commentaire

  1. Chronique originale comme d’hab dont je me permettrai de mettre des sous-titres pour nous français (Vandenbroucke = Véran et Van Laethem = Attal).
    J’ai fait comme toi, j’ai commencé dans l’ordre des tomes et j’en suis au 3 (Stéphane) et j’attaquerai dans la foulée le 4 (Yannis) rencontré dans le 3 !… en attendant le 5.
    Espérons que cette 5e vague sera la dernière (pour le Covid).
    Je partage tes notes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :