Elio le fugitif T02, T03 & T04  

Auteur : Masami Hosakawa
Éditeur : Glénat
192 pages chacun
Date de sortie : 2 juin, 18 août et le 20 octobre 2021
Genre : shônen, historique, aventure.

« Si un jour, tu estimes que je suis un roi indigne d’être défendu… Tu auras le droit de partir, de me frapper ou même de me renverser. »

Présentation de l’éditeur :

Le royaume de Castille, dans l’Espagne du XIVe siècle, est déchiré par une lutte entre puissances rivales !

Ancien détenu de Hell Dorado, la pire prison du pays, Elio sauve la jeune noble Lara juste avant son exécution et n’a d’autre choix que de s’enfuir avec elle. Ils devront échapper au prévôt Baldo ainsi qu’à Débora, une tueuse à gages envoyée par le roi Pedro en personne…

Elio le fugitif_T02_T03_T04_Masa Hosokawa_Glenat_extrait

Mon avis :

Après avoir planté le décor et les personnages dans le premier tome, Masami Hosakawa s’attaque à la partie la plus difficile : réussir à mêler Histoire et fiction ! Mais que dire si ce n’est « Bravo ». Même si nous savons qu’une partie des protagonistes est fictive, ils prennent néanmoins une place importante dans le récit qui se déroule en plein cœur de la guerre fratricide entre Pierre Ier de Castille et son demi-frère Henri II de Trastamare (Pedro et Enrique dans l’ouvrage).

C’est ainsi que nous découvrons, dans le deuxième volet, les Lions – garde royale bien réelle – ainsi que les tueurs à gages du « Maestro » – totalement fictifs. Et après Goldi de Navarre, ce géant hirsute et ancien chevalier du royaume de Castille, qui a protégé Lara et Elio dans le premier tome, c’est au tour de l’extravagant Raffaello Vasquez Viales, ancien chevalier de Calatrava, de faire son entrée pour aider la petite troupe de fugitifs qui ne cesse de s’agrandir.

Il ne faudra, alors, pas attendre longtemps pour qu’un plan se dégage et entraine inévitablement nos protagonistes dans l’Histoire en rejoignant Enrique, le demi-frère du roi issu de la relation entre feu le roi Alfonso XI et sa maîtresse Leonor de Guzmán. Autant dire que nous sommes en plein cœur de l’Histoire de l’Espagne !

Elio le fugitif_T02_T03_T04_Masa Hosokawa_Glenat_extrait2

Masami Hosakawa ne ménage pas ses efforts pour garder le lecteur en haleine, affrontant tantôt nos héros à la garde du roi, tantôt à des mercenaires sans foi ni loi. Les effluves de sang n’étant balayées que par les moments de détente octroyés çà et là pour que tout le monde se repose… Même ce qui aurait dû être un moment de répit devient un bain de sang quand, enfin, Elio raconte sa propre histoire et comment il est devenu l’assassin de son frère, dans les 3e et 4e volumes.

Après s’être échappé d’un piège orchestré par le roi en personne pour capturer Enrique, notre groupe se retrouve autour d’un feu pour panser les blessures et se reposer. C’est alors que l’histoire, inattendue, d’Elio se dévoile. Un retour dans le passé, sous le règne d’Alfonso XI, avant d’entamer le dernier tome pour la conquête de la couronne d’Espagne !

Autant dire que l’auteur a su maîtriser l’Histoire à son avantage et son dessin est très attractif. Il a su plonger dans la psychologie même des personnages pour marquer leur vraie nature sur leur visage. Sans oublier les combats de haute voltige. Un régal.

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Elio le fugitif T02, T03 & T04  

Ajouter un commentaire

  1. Tu étais sur la bonne voie pour les notes graphiques, mais là !🤒… C’est quand même pas « très attractif » non ?… enfin, c’est mon avis, faut dire que j’ai été habitué aux combats d’Ariane de Troïl de Juillard.😍

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :