Tananarive

Scénario : Mark Eacersall
Dessin : Sylvain Vallée
Éditeur : Glénat
114 pages
Date de sortie :  septembre 2021
Genre : Roman graphique

 


« – Et de toutes les aventures, c’est laquelle que tu as préférée ? Comme ça, sans réfléchir ?

– J’en sais rien, tu peux pas comparer… J’ai passé des mois à faire de la céramique chez les Guaranis, eh ben je peux te dire que c’est inoubliable. »

 

Présentation de l’éditeur

Il n’est jamais trop tard pour vivre une grande aventure.

Au soir d’une vie rangée et précautionneuse, un notaire en retraite va partir à l’aventure pour la première fois de son existence. Petite aventure, mais véritable odyssée pour lui. Lancé aussi vite que ses vieux os le lui permettent sur les traces d’un hypothétique héritier, au volant d’un coupé qui n’avait jamais quitté le garage et accompagné d’un curieux passager, il va découvrir qu’il n’est jamais trop tard pour en apprendre sur les autres… et sur soi-même.

tananarive_pl 

 

Mon avis

L’aventure n’est pas toujours là ou on l’attend. Ici elle est de l’autre côté de la rue et tombe sur le râble d’Amédée, notaire à la retraite.

Amédée traverse la rue tous les soirs pour écouter son ami Jo lui raconter les incroyables aventures qu’il a vécues par le passé. L’Indochine, ses blessures de guerre, les femmes, la consommation d’opiacée, tout ce que raconte Jo sent bon l’exotisme et fascine Amédée qui n’a jamais quitté son étude. Las ! L’aventure s’arrête net un matin, alors que le gars Jo est victime d’une crise cardiaque lors de son petit décrassage matinal. Amédée déprime et assiste seul avec sa femme aux obsèques de l’aventurier qui était un solitaire. Pour sortir de sa déprime, Amédée se lance alors dans une quête impossible pour régler la succession de son ami. La vraie aventure commence alors, avec son lot de surprises.

Sylvain Vallée et Mark Eacersall nous invitent dans un road trip initiatique mené comme une enquête policière. Plein d’humour, de camaraderie, de tendresse, d’amour, de trahisons, ce polar tragi-comique invite à une réflexion sur la grande aventure de la vie et de ce que chacun en fait.

Bien mené, animé de personnages bien campés pour lesquels on se prend vite de tendresse, ce récit se dévore avec délectation.

Le trait semi-réaliste de Sylvain Vallée est parfait et hyper expressif. Les personnages ont de vraies gueules sur lesquelles tous les sentiments s’affichent sans difficulté, ce qui a pour effet de rendre très vivantes toutes les planches.

Voilà une chouette petite aventure à vivre bien calé au fond de son fauteuil.

Loubrun

 

 

2 commentaires sur “Tananarive

Ajouter un commentaire

  1. J’ai, comme d’habitude, été séduit par le superbe graphisme très expressif de Vallée et les magnifiques couleurs de Delf… un peu moins par le scénario.

    J'aime

  2. Moi, tout m’a plu … Comme le dit Loubrun, une aventure sympa en pantoufles. J’aime bien ce genre . ♥♥♥♥♥

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :