Retrouver Ganesh

Scénario : Adrien Houillère
Dessin : Adrien Houillère
Éditeur : Delcourt
Date de sortie : 16 juin 2021
144 pages
Genre : Rencontre artistique

 » Tout changement réel inspire la disparition du monde tel que vous l’avez connu, la perte de ce qui vous a donné votre identité, la fin de votre sécurité »

Présentation de l’éditeur

Un jour, Vimal, le chorégraphe, a invité Adrien, le dessinateur, à suivre la création de son spectacle. Mais plus que la danse, Adrien s’est mis à raconter ce qui fait les artistes… Retrouver Ganesh est une histoire de rencontres. Celle d’Adrien, auteur de BD, et de Vimal Amarasingam, chorégraphe. Celle de plusieurs cultures qui forment des identités. Celle de deux artistes qui doutent, de deux hommes qui s’interrogent sur leur parcours, sur les histoires qu’ils racontent, sur ce qui nous unit dans un monde de différences. Rarement la danse n’aura été aussi bien dessinée.

Mon avis

Vimal est très bavard, il parle très vite, il partage avec Adrien ses idées telles qu’elles lui viennent à l’esprit. Adrien est, au tout début de sa rencontre avec ce danseur sri lankais, perdu car il ne saisit pas tout. Je dois admettre que je l’étais tout autant.

Je n’ai pas choisi de lire cet ouvrage par passion pour la danse. L’auteur de cette bande-dessinée n’y connaissait rien avant de suivre Vimal. C’est la rencontre entre deux hommes, deux cultures, deux univers qui m’a attiré. J’ai rapidement pensé à Les Ignorants d’Étienne Davodeau, histoire traitant de deux hommes qui partagent leur passion et leur métier respectifs : la bande-dessinée et le travail de la vigne. L’approche d’Adrien Houillère est différente. Passée la dimension biographique de l’histoire de ces deux hommes, l’auteur souligne les vaines tentatives de chacun des protagonistes à exprimer oralement ce qu’il ressent, pense ou connait du travail de l’autre. C’est, comme il le dit si bien:  » quand chacun se mettait à raconter ce qui le stimulait dans son domaine, les connexions se mettaient à apparaitre « .

J’ai été impressionné par la narration d’Adrien Houillère, les images et les mots choisis sonnent juste, ils éclairent peu à peu le lecteur au fur et à mesure où les deux hommes apprennent à se connaître et à se comprendre.

Je suis finalement déçu de ne pas avoir été séduit par sa décomposition des gestes et des postures du chorégraphe cinghalais. J’ai bien compris sa volonté de créer, à partir du statique, du mouvement. C’est d’ailleurs son explication, par les mots une nouvelle fois, qui m’apparait comme la plus claire, la plus communicative.

Retrouver Ganesh traite de la différence, du déracinement, de l’écoute de l’autre et du regard sur celui-ci. Il le fait avec un regard personnel, une approche philosophique (on parle de l’âne de Buridan et du chat de Schrödinger) et imagée. Tout semble déconstruit, parcellaire, plein d' » incomplétudes  » au début de cette rencontre. Au fil de l’album, les deux mondes s’entremêlent, s’apprivoisent doucement sans jamais se dénaturer. Cette évolution dans leur relation, les symboliques utilisées m’ont beaucoup plu, l’album est beau et bien construit. Un plaisir finalement inattendu.

ScénarioDessinico_Album
coeur_cinqcoeur_troiscoeur_quatre


Petitgolem13

2 commentaires sur “Retrouver Ganesh

Ajouter un commentaire

  1. Belle chronique en tout cas… sur un sujet pas évident à appréhender et à expliquer… si j’ai bien compris… un peu comme les règles du base-ball dont je n’ai toujours rien compris !🤔😅
    C’est vrai que la couv n’est pas très attractive.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :