Les lapins malins – Pauline

La lapine sans queue

Autrice : Cara Carmina
Éditeur : Kennes
32 pages
Date de sortie : 30 juin 2021
Genre : jeunesse, apprentissage

« Et toi, si tu étais à la place de Pauline, que ferais-tu ? »

Présentation de l’éditeur :

Les lapins ont une belle queue blanche toute touffue, tout le monde sait cela ! Mais Pauline, elle, est née… sans queue ! Maintenant qu’elle doit commencer l’école, la réaction qu’auront ses camarades de classe face à sa différence l’inquiète beaucoup. La petite lapine saura-t-elle montrer aux autres que ses qualités importent davantage que ce minuscule hasard de la nature ?

Pauline_La lapine sans queue_Cara Carmina_Kennes_extrait

Mon avis :

Quel parent n’a jamais appelé son enfant « mon lapin » ? Alors imaginez un monde peuplé uniquement de lagomorphes (mot savant pour parler de la famille des lapins) ? Vivant tous comme les Hommes… et parmi eux, dans une famille de quadruplés : Pauline. Pauline est toute petite, mais en plus, elle est née sans queue…

Si sa taille ne la dérange pas, car il existe toutes sortes de lapins… ne pas avoir de joli pompon blanc au bas des reins, c’est très gênant. Surtout que le premier jour de classe, un camarade s’est moqué d’elle au point que la pauvre petite a eu envie de se cacher pour ne plus être raillée par les autres.

Voici donc une jolie façon d’inculquer l’acceptation de l’autre aux plus petits. Un livre au dessin relativement mignon, simple et qui parlera aux bouts d’choux. Le texte, également classique dans son genre, permet aux parents de raconter cette aventure avec les intonations qu’il se doit.

« C’est terrible, comme c’est terrible ! »

Pauline_La lapine sans queue_Cara Carmina_Kennes_extrait2

Mais aussi de laisser l’imagination des plus petits vagabonder comme celle de notre héroïne bien courageuse. Contempler les nuages, mais aussi les détails sur chaque page que Cara Carmina a judicieusement annoté discrètement pour apprendre du nouveau vocabulaire, comme dans son texte où souvent, elle utilise ce qui s’apparente à un mot compliqué tout en l’expliquant entre parenthèses.

En résumé, voici un mignon petit ouvrage pour les enfants en bas âge qui pourront apprendre qu’il est mal de se moquer des autres parce qu’ils sont différents. De même que nos différences sont autant d’atouts pour être unique et irremplaçable pour ceux qu’on aime.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :