Le Genre

Cet obscur objet du désordre

Scénario : Anne-Charlotte Husson
Dessin : Thomas Mathieu
Éditeur : Casterman
96 pages
Date de sortie : 21 avril 2021
Genre : documentaire, société, LGBTQ+, discrimination, égalité des sexes

Trop souvent décriées, mal comprises, déformées… les théorisations du genre avaient bien besoin d’un coup de balai sur les préjugés largement répandus dans le monde !

Présentation de l’éditeur :

Pourquoi le concept de genre suscite-t-il autant la polémique ?

Durant la dernière décennie, des millions de personnes ont manifesté contre lui à travers le monde… Pourtant, il reste largement méconnu. Qualifié par ses adversaires de théorie ou d’idéologie, le concept de genre fait l’objet de vives polémiques concernant l’éducation, le mariage et la filiation. Cette bande dessinée part de l’exemple français et notamment des manifestations contre le « mariage pour tous ». De la Pologne au Brésil, en passant par l’Italie et la Hongrie, les détails changent mais l’enjeu reste le même : ces mobilisations conservatrices questionnent le fondement même des démocraties libérales.

Le Genre_Cet obscur objet du desordre_Anne-Charlotte Husson_Thomas Mathieu_Casterman_extrait

Mon avis :

Quand on sait que le dessinateur, Thomas Mathieu, est celui des très célèbres « Les Crocodiles », ça en dit déjà long sur l’impact que cet ouvrage peut avoir. Mais en plus, il accompagne une femme qui n’a pas sa langue dans sa poche, avec qui il a d’ailleurs déjà collaboré : Anne-Charlotte Husson. Autant dire que ce livre est prometteur pour remettre les idées en place !

En effet, autant l’un que l’autre, savent excellemment utiliser les faits pour en démontrer les affres. Dans ce cas-ci, il suffisait de descendre dans les rues lors des « manifs pour tous » pour entendre des aberrations, de même que dans certains amphithéâtres politiques… Le genre, il peut se vanter d’avoir été mal interprété, amalgamé, déformé… torturé par des gens qui, finalement, n’en connaissent pas même le début.

Le Genre_Cet obscur objet du desordre_Anne-Charlotte Husson_Thomas Mathieu_Casterman_extrait 1

« Ce qui est grave, c’est que cette théorie, sous couvert de reconnaître différentes identités sexuelles, veut légitimer à terme la pédophilie, voire la zoophilie. » Lionnel Luca, député du parti de droite UMP (C’est quand même le parti de Nicolas Sarcozy et Jacques Chirac, entre autres…)

Un exemple parmi tant d’autres inepties qui ont pu être entendues ou lues dans les médias, en politique, dans les rues … à l’école (!!) faute d’amalgame et de mauvaise compréhension de ces différentes théorisations qui existent sur le genre et qui méritent d’être connues pour aider certains jeunes à se retrouver et les autres à accepter la différence… Ce qui n’est pas gagné quand on voit le nombre de personnes qui pensent encore que l’homme est le sexe fort qui doit travailler pour faire vivre sa famille et que la femme, le sexe faible, doit rester à la maison à s’occuper des enfants et du ménage…

Dès lors, il était judicieux – plutôt que de présenter un nouveau titre expliquant ce qu’est « Le Genre » – de faire cette compilation de désinformation pour rétablir la vérité ! Alors je dis : BRAVO !

Le Genre_Cet obscur objet du desordre_Anne-Charlotte Husson_Thomas Mathieu_Casterman_extrait2

Grâce à ce duo de choc, chaque expression du mouvement « anti-genre » est revisitée pour en comprendre l’origine et ce qu’elle déforme. C’est le cas des radicaux religieux qui prêchent que la famille ne peut être qu’un homme et une femme avec des enfants – soit l’Église avec les trois grands monothéistes en tête de liste. Ou encore les complotistes qui voient l’émancipation LGBTQ+ comme des groupuscules terroristes pour dominer le monde… Et enfin, le plus difficile à vaincre : des générations et des générations d’idées préconçues qui rendent la population effrayée face à la différence quelle qu’elle soit.

Alors même si « Le genre. Cet obscur objet du désordre » est relativement théorisé, un peu perturbant quand on se retrouve face aux discours des anti-genre qui semblent tellement moyenâgeux qu’il est triste de constater que certains datent de quelques années seulement, voire quelques mois : il mérite d’être lu et partagé pour comprendre que quel que soit le genre de quelqu’un, quel que soit son orientation sexuelle, sa religion, sa philosophie de vie, sa couleur de peau ou même son sexe : « Tous les Hommes sont créés égaux, ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables, parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. » (Juillet 1776, USA. Déclaration d’indépendance).

ShayHlyn.

6 commentaires sur “Le Genre

Ajouter un commentaire

  1. Whaouu ! Sacré sujet extrêmement grave, sérieux et important !
    Il y a juste un mot qui me met très en colère dans la phrase de Juillet 1776… c’est le  » Créateur  » (Dieu ?) qui est une vaste fumisterie inacceptable pour laquelle des êtres humains sont morts !😱😡
    Sinon, la moyenne pour le dessin basique me semblait suffisant😉

    J’aime

  2. Figure toi que j’ai hésité à l’écrire ou mettre […] à la place. Mais quoi qu’il en soit, l’idée générale de la phrase était juste et démontre que l’égalité est un sujet épineux depuis longtemps.

    J’aime

  3. C’est vrai que cette manif m’avait laissé pantois tellement leurs idées dataient d’un autre siècle. Sinon ni dieu ni maître ! ;-))

    J’aime

  4. de toutes façons, pour le moment, créateur il y a, qui ou quoi qu’il soit ! puisqu’on n’a toujours pu expliquer clairement la venue de la vie sur terre, ni trouvé un chaînon (manquant ?) entre l’homme et le singe… Je vous laisse réfléchir à la question.

    J’aime

  5. C’est le mot « Créateur » avec un « C » (dont la définition est : Dieu qui a créé l’univers.) qui m’a choqué car la naissance de l’univers, de la vie, et de l’homme ne lui doivent rien !
    Tout cela est parfaitement raconté dans un petit livre « La plus belle histoire du monde » que j’avais lu à sa sortie (dont je peux envoyer le pdf à ceux qui le souhaitent).
    On y explique entre autres la naissance de la vie…
    Extrait de l’acte 2 La Vie :
    « – Et l’on peut affirmer sans réserve que la vie est née de la matière ?
    – Depuis quelques années, de nombreuses découvertes et expériences ont confirmé cette grande idée émise dans les années 1950 : la vie résulte de cette longue évolution de la matière, qui, depuis les premiers assemblages du Big Bang, se poursuit, sur Terre, avec les molécules primitives, les premières cellules, les végétaux, les animaux. Ce cheminement du vivant, qui a duré des centaines de millions d’années, est donc bien une étape de la même histoire, celle de la complexité. Après la naissance de la Terre, les molécules vont s’organiser en macromolécules, celles-ci en cellules, les cellules en organismes. La vie résulte de l’interaction et de l’interdépendance de ces nouveaux constituants. »
    … et celle de l’homme !
    Bref, un petit bouquin passionnant de 3 sommités Hubert Reeves (l’univers), Joël de Rosnay (la vie) et Yves Coppens (l’homme).

    Et comme le dit Samba, c’est tout (très) réfléchi !

    https://www.babelio.com/livres/Reeves-La-plus-belle-histoire-du-monde/8499
    Lisez la critique de Hugo👍😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :