Le livre des merveilles

Scénario : Etienne Le Roux
Dessin : Vincent Froissard
Éditeur : Soleil
76 pages
Date de sortie : 31 mars 2021
Genre : Action et aventures, Adaptation littéraire, Histoire

« Sais-tu jeune homme, que tu as l’honneur de servir une célébrité ? J’ai été l’ami du Grand Khan et conseiller de Sa Sainteté le pape, mon nom est Marco Polo ! »

Entre dépaysement et exotisme, « Le Livre des merveilles » conte l’incroyable voyage qui mena un jeune vagabond sur les pas de Marco Polo.

Scénarisé par Étienne Le Roux et dessiné par Vincent Froissard, « Le Livre des merveilles » raconte la rencontre fortuite entre un jeune vagabond et un vieil homme qui se révèle être Marco Polo. À travers les confidences de l’explorateur, le jeune homme va s’immerger dans le récit de son incroyable épopée en Chine, et comprendre ce qui a motivé son voyage…

Mon avis

Pour un non-initié comme moi qui n’ai jamais lu quoi que ce soit sur Marco Polo, cette BD est une excellente introduction sur le sujet. En effet, elle est à la fois très accessible par la qualité de son scénario et la beauté de son dessin, et à la fois assez « vague » et « adaptée » pour donner l’envie d’en savoir un peu plus sur l’histoire de ce fameux marchand et explorateur vénitien.

Le dessin, d’abord, puisque c’est ce qui saute aux yeux. Je ne maîtrise pas assez les arts graphiques pour vous préciser la technique utilisée par Vincent Froissard sur ce Livre des merveilles, mais je peux vous dire que le choix de cette dernière aurait difficilement pu être meilleur. Est-ce du fusain, du crayon de couleur, de l’aquarelle ou bien tout cela à la fois ? Sont-ce des estampes, des esquisses ou autre chose ? En tout cas, le rendu est exceptionnel par l’ambiance qu’il génère et qui colle parfaitement avec le côté oriental ET onirique des récits du voyageur. Les enluminures qui viennent régulièrement encadrer certains passages de la vie de Marco Polo rappellent également la source d’inspiration de ces récits, à savoir le fameux Livre des Merveilles rédigé par son compagnon de cellule durant ses trois années de prison après la guerre Géno-vénitienne de 1296.

Côté scénario, Etienne Le Roux nous emmène dans les aventures du grand voyageur par le truchement d’une relation de confiance et d’amitié qui va se nouer peu à peu entre un jeune vagabond et un personnage haut en couleur. L’humour, qui fait passer beaucoup de choses, n’est jamais loin non plus et l’on ne s’en plaindra pas. Quoi qu’il en soit, cette mise en abyme du vieil homme qui raconte ses souvenirs au jeune serviteur permet à l’auteur de sélectionner les passages les plus intéressants et les plus marquants, tout en alternant avec les aventures que le duo est en train de vivre dans son cheminement jusqu’au port de Rimini.

Bien entendu, tout ceci est librement adapté du Livre des Merveilles de Marco Polo, et certains passages un peu fantastiques le prouvent, mais le fond de vérité de l’expérience hors du commun d’un homme du 13ème siècle qui a passé un quart de siècle à l’autre bout du monde est bel et bien là ! On parle tout de même d’une époque où la plupart des gens passait leur vie dans un rayon de 10 ou 15 kilomètres et d’un homme qui en a parcouru des milliers à travers l’Europe et l’Asie.

Bref, un scénario riche et bien ficelé illustré de fort belle manière pour une BD tout simplement magnifique.

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatrecoeur_quatre_et_demicoeur_quatre_et_demi

Odradek

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :