Chez Adolf – T.2 : 1939 La déclaration de guerre.

Dessin : Marcos Ramon et Dimitri Fogolin.
Scénario : Rodolphe
Editeur : Delcourt
Sortie : 13/01/2021.
56 pages.
Genre : Seconde guerre mondiale, Histoire, politique, société.

« Des témoignages et des photos de ce qui se passe dans les camps… »

Résumé de l’éditeur:

Qu’aurions-nous fait à partir de 1933 si nous avions été Allemands ? En suivant le parcours des habitants d’un immeuble dans une ville d’Allemagne, Chez Adolf raconte la montée du nazisme et ses dégâts irréversibles. Le climat est de plus en plus tendu en Allemagne et rares sont ceux qui osent encore s’opposer au régime nazi qui s’affichait en sauveur du pays et qui contrôle maintenant d’une main de fer tous les secteurs de la vie politique et administrative. Notre héros du quotidien, le professeur Karl Stieg, pourra-t-il encore longtemps se boucher le nez et faire le gros dos face aux événements ?

Mon avis:

Premièrement, je vous renvoie vers la chronique que j’ai réalisée du tome 1 : Chez Adolf 1939.

Nous retrouvons nos personnages face à l’avancée et aux victoires de l’Allemagne Nazie au moment où la Pologne est envahie, un moment décisif dans la sombre histoire de la 2ème guerre mondiale. Le professeur Karl Stieg est toujours aux prises avec sa conscience, il est évident qu’il est contre tout ça mais n’ose pas s’opposer ouvertement à ce qu’il se passe car cela signifierait la mort dans un atroce camp de concentration. C’est ce qu’il se passe pour son ancienne collègue institutrice dont il reçoit l’ultime lettre poignante depuis le camp de Ravensbrück.

Néanmoins, les choses se précipitent, son ancien ami meurt soudainement assassiné pour on ne sait quelle raison… Le pasteur demande à Karl de lui parler en secret mais ne vient jamais au RDV et un homme commence à surveiller ses allées et venues ainsi que son logement sans compter un interrogatoire par la Gestapo au sujet du meurtre de son ami. Karl est mêlé de plus en plus à de sombres histoires dont il se passerait bien et il ne sait quoi faire… Il est définitivement embrigadé quand le pasteur lui remet des photos des camps à faire passer en Europe, le monde doit savoir ! Mais, il est victime d’un cambriolage et les preuves disparaissent !

Que va t’il se passer maintenant ? Karl sera t’il inquiété par la Gestapo, voire détenu dans un quelconque camp ? Non, je ne crois pas mais ce qui est certain c’est que le mystère plane au sujet de son cambrioleur et du mystérieux inconnu qui a tué son vieil ami et tout cela sur fond de romance… J’apprécie toujours autant cette série qui met en scène le quotidien des allemands lambda de l’époque avec leurs questionnements. Cet ouvrage ravira toujours autant les amateurs d’Histoire et de cette période en particulier. Les dessins restent cohérents et sont dans la continuité du premier opus, je me réjouis toujours de savoir si Karl va devenir un vrai rebelle ou au contraire se fondre dans le moule…

Sandra/Ithilwen.

Un commentaire sur “Chez Adolf – T.2 : 1939 La déclaration de guerre.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :