Raven & l’ours T03

Autrice : Bianca Pinheiro
Éditeur : La boîte à bulles
112 pages
Date de sortie : 10 mars 2021
Genre : jeunesse, aventure, web série

« Une aventure pleine d’humour, où l’extravagance côtoie le bon-sens et l’intelligence. »

Présentation de l’éditeur :

La petite Raven a un souci et il est de taille : elle a perdu sa maison et ses parents.

Heureusement pour elle, elle trouve un précieux allié en la personne de Dimas, un gros ours un peu ronchon qui, malgré ses tendances pantouflardes, n’a pas le cœur de la laisser seule. Sac à dos chargé sur les épaules, ils s’engagent donc tous les deux dans une folle recherche.

Leur point de départ ? Un portrait – pas vraiment ressemblant – des parents de Raven, dessiné au crayon de couleur sur du papier machine. Leur chemin les mènera jusqu’aux portes d’une étrange ville fortifiée où chaque question posée implique une énigme à résoudre. Comme s’ils n’avaient pas déjà assez d’un problème à régler !

Par chance, Raven et Dimas ont plus d’un tour dans leur sac et ne comptent pas se laisser duper par les absurdités de la ville. Leurs trépidantes aventures ne font que commencer !

Une aventure pleine d’humour, où l’extravagance côtoie le bon-sens et l’intelligence.

raven et lours_Bianca Pinheiro_la boite a bulles_extrait

Mon avis :

J’ai eu la chance, avec ce 3e tome, de recevoir les deux précédents (merci aux éditeurs). Chance car cette aventure se lit avec un grand plaisir, pour petits et grands. Et quelle surprise d’apprendre qu’en portugais – parce que l’autrice est brésilienne – la série se décline en une page par semaine sur internet… imaginez donc le temps pour faire un premier tome, un deuxième, un troisième, etc… ça donnerait presque envie de se mettre à cette langue pour suivre, dès à présent, la suite des aventures de cette petite fille à la chance insolente et ce gros nounours qui n’est, en fait, qu’un dur au cœur tendre.

Alors que le dessin pourrait faire croire qu’il s’agit d’une fiction uniquement pour enfant, les adultes risquent de se laisser prendre au jeu s’ils n’y prennent pas garde. Pas plus loin que dans le premier tome, les énigmes proposées à nos deux héros sont soit connues, soit logiques comme la célèbre traversée en bateau d’un marchand qui a, avec lui, un loup, une chèvre et un chou : vous voyez de quoi je parle ?

raven et lours_Bianca Pinheiro_la boite a bulles_extrait2

Qui plus est, même si l’autrice, Bianca Pinheiro, est un amour de nous faire un résumé, non sans humour, en début de chaque tome : c’est quand même sympathique de lire chaque chapitre/tome pour s’imprégner de cet univers fantastique et malicieux. Découvrir les mêmes lieux, s’amuser du même humour, cerner les sentiments qui lient les protagonistes et enfin, et surtout, profiter d’un petit moment de lecture avec les plus jeunes.

Avec son dessin frais et chaleureux, dont Bianca nous explique la technique en fin de tome 2, et son scénario découpé en mini séquence par page (pour apprécier la narration sur Internet et pouvoir attendre la semaine suivante pour la suite) : cette série peut également se vanter d’être une très bonne base pour apprendre à lire et ainsi vivre d’incroyables aventures avec Raven et Dimas : découvrir une ville où on pose plein d’énigmes, une autre où les adultes sont redevenus des enfants qui font 1001 bêtises ou encore ce dernier tome où notre duo part à la recherche du sceptre d’Ottokar d’un ruisseau (qui ressemble plutôt à un géant… mais personne n’en n’a jamais vu alors comment savoir ?!) au fond de l’océan peuplé de requins couronnés et de siréniens festifs.

Alors parents, parrains, marraines : vous savez quoi offrir aux moins grands des tous petits pour lire ensemble.
ShayHlyn.

4 commentaires sur “Raven & l’ours T03

Ajouter un commentaire

  1. Superbe chronique Jeanne qui me donne une bonne idée pour ma petite fille à qui je dois faire la lecture toutes les semaines quand elle vient dormir chez nous…
    On va s’efforcer de résoudre ces énigmes, ça devrait lui plaire et les dessins sont très sympa.
    C’est drôle, je viens de lire une BD de son homonyme brésilien Nicolaï de la même génération (l’excellent Un avion sans elle).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, j’ai vu… le lien de l’éditeur permet la lecture de ce tome que j’ai commencé à parcourir… avec la soluce du code secret et du singe qui doit faire traverser la rivière à la poule, le renard et le sac de grains !🐵🦊🐥

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :