L’oeil du chasseur

Scénario : Philippe Foerster
Dessin : Philippe Berthet
Éditeur : Anspach
64 pages
Date de sortie :  mars 2021
Genre : thriller ; aventure

 


« Tu n’es qu’un animal, Climby ! Ta tête n’est remplie que de vide ! « 

 

Présentation de l’éditeur

A travers le sud des États-Unis jusqu’aux bayous de la Louisiane, une impitoyable course poursuite s’engage entre le gardien-chef d’un bagne et un jeune fugitif idéaliste qu’une jeune femme a fait évader.

 Climby se dessèche dans la poussière d’un pénitencier Texan. Il est en butte aux persécutions incessantes du raffiné chef maton, Hunter. Mais Climby s’en fout : il a un jardin secret. Un endroit de rêve, caché au fond d’un bayou Louisianais. Et il sait que sa jolie Sally l’aidera à s’évader et à rejoindre son paradis. Mais ce qu’il ne sait pas encore, c’est que, là-bas, les lieux sont devenus le territoire d’un cerbère monstrueux et que l’impitoyable et sadique Hunter ne le lâchera pas. Climby et Sally, tout au long de leur cavale, auront sur les talons un autre type de gardiens, bien plus étranges encore … des anges gardiens tout de noir vêtus, et qui sont tout, sauf bienveillants.

 

 

Mon avis

Publié pour la première fois en 1988 chez Dupuis dans l’éphémère collection « Berthet » (le privé d’Hollywood ; Mortes saisons ; Couleurs café ; et l’œil du chasseur) nous retrouvons ce road trip 33 ans plus tard dans un bel écrin aux Éditions Anspach.

Quelle bonne idée de republier cette aventure qui n’a pas pris une ride. Quelle bonne idée que de l’avoir magnifiée en l’imprimant sur un beau papier mat et épais au touché doux et chaleureux. Quelle bonne idée que d’avoir prolongé cette histoire d’un dossier richement documenté en textes et illustrations, pour présenter la genèse de cet album, les diverses inspirations et le contexte.

Que de bonnes idées donc, pour mettre en valeur cette œuvre de jeunesse de Philippe Berthet et Philippe Foerster dont le talent est 30 ans plus tard largement reconnu et largement reconnaissable.

C’est donc l’histoire de Climby, un jeune prisonnier naïf qui s’évade et est traqué sans relâche par le gardien Hunter. Les deux sont animés par une obsession : la quête d’un magot caché et d’un eldorado de paix et tranquillité en compagnie de sa fiancée pour Climby et l’amour de la chasse et de la domination mentale de ses proies pour Hunter.

Vaste programme et grande chasse à l’homme aux multiples rebondissements dans cette Amérique des années 50, dont Berthet s’est fait une spécialité en matière de décorum.

Cette chasse à l’homme nous offre un récit sombre à l’ambiance de plus en plus tendue et glaçante, inspiré de la littérature de genre et du cinéma américain avec en tête de liste les films La nuit du chasseur et Luke la main froide.

Je disais œuvre de jeunesse de Berthet, mais dont le style semi-réaliste était déjà bien mature et de haute volée. Autant dans la qualité de la ligne claire, des ambiances évoquées, des décors traversés et des faciès des personnages, que dans les cadrages et la mise en scène, tout est maîtrisé et révèle déjà le style identifiable de Berthet.

Vous voulez du bon thriller classique ? Foncez sur ce bijou !

Des rééditions de cette qualité, on en veut bien d’autres !

 

Loubrun

 

Un commentaire sur “L’oeil du chasseur

Ajouter un commentaire

  1. J’ai l’éo de cet album. Elle a l’age de ma fille !!!! ☺ Je ne suis pas certaine de l’avoir relu depuis son acquisition. Et pourtant, je me souviens très bien de cette histoire que j’avais vraiment appréciée. Un excellent album par conséquent. Quant au dessin de Berthet, et bien mon homme et moi sommes des inconditionnels, il ne doit pas nous manquer grand chose de lui.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :