Rubine

Tome 14 – Serial Lover

Scénario: Mythic
Dessin : Di Sano, Walthéry
Editeur : Editions du Tiroir
46 pages – relié
Parution : 21 mars 2021
Classique

Le retour (inattendu, inespéré) de Rubine, après 10 ans d’attente (insoutenable)!

Bourbonville, paroisse de Louisiane cernée de bayous, s’apprête à vivre l’événement mondain de l’année : le mariage de Eileen Lerouge avec Trevor Smith… un Yankee ! La soirée s’annonce festive sauf qu’à l’instant fatidique, le futur marié et e sa famille ont disparu et les pistes suivies par le shérif local ne font qu’épaissir le mystère. Le seul Trevor Smith trouvé est mort depuis des lustres. Les années passent lorsque Eileen découvre l’oncle de Trevor jouant dans une pub la télé.
L’enquête de Rubine s’avérera épineuse surtout lors des rencontres avec les victimes du Serial Lover qui vont de la Latina explosive, aux griffes acérées, à la paranoïaque solitaire du Montana à la gâchette facile. Et c’est sans compter ceux qui ne veulent pas que Trevor réapparaisse un jour.

Avec une intrigue linéaire aux très nombreux personnages, nous voici face à un récit qu’on pourrait qualifier de plus que classique. Avec notre héroïne et ses copines, toujours très sexys, nous voilà dans la parfaite continuité d’une série que ses nombreux fans croyaient terminée. Surprise ! Les septuagénaires auteurs reprennent du service pour un opus publié avec un succès non négligeable en crowdfunding. A la lecture, on a la curieuse impression de se retrouver dans cet univers BD d’un âge d’or qui pourtant semble révolu. Tout y est parfaitement calibré comme au bon vieux temps de la BD de papa. Avec cependant un petit zeste d’audace érotique. Cela se laisse apprécier si on se prête au jeu et qu’on prend du plaisir à retrouver cette ligne graphique particulièrement lisible et reconnaissable.

Skippy

3 commentaires sur “Rubine

Ajouter un commentaire

  1. Je ne lis plus ce genre de séries que j’adorais lorsque j’étais beaucoup plus jeune, surtout séduit par le style graphique de Walthéry que je ne retrouve absolument plus dans l’encrage de ses successeurs… bref, aucun intérêt !😔
    Dommage qu’on ne puisse mieux voir la planche !🙄

    J'aime

    1. La différence entre nous, c’est que je n’ai pas su rester jeune au niveau des lectures (je ne lis plus ce que j’ai aimé dans ma « jeunesse » !) et encore moins si le charme graphique de Walthéry est rompu par la platitude de ses successeurs contrairement au commentaire de skippy « on prend du plaisir à retrouver cette ligne graphique particulièrement lisible et reconnaissable » !… Ben non justement !😢

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :