L’ homme qui inventait le monde.


Dessin : Marchal Bertrand.
Scénario : Rodolphe.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 16 avril 2021.
74 pages.
Genre : fantastique, science-fiction.

«La fin du monde, ça mérite une célébration ! Un petit verre ça te dit ? »

Le résumé.


La Terre fait face à une terrible menace extraterrestre, et la guerre qui fait rage dans l’espace semble perdue. Engagé sur le front, le capitaine John Bowman, navigateur d’exception, est victime d’un incident qui le fait entrer en contact avec une mystérieuse matière noire. Rapatrié et placé en quarantaine, il fait l’objet d’une surveillance constante et se retrouve en proie à des cauchemars récurrents.

Mon avis.

Cet album est une sorte d’interlude pour les auteurs et l’occasion d’oublier un instant leur célèbre détective du bureau des mystères, Miss Austin.
L’univers créé nous emporte dans un futur plus ou moins proche où les domestiques sont des androïdes, où tous les citoyens sont suivis à la trace par un réseau mondial de caméras de surveillance, où une guerre intergalactique fait rage et menace notre bonne vieille Terre.
Mais on commence ce voyage de façon paisible dans une sorte de « village » de vacances pour militaire éreinté. Mais notre héros n’est pas un numéro, c’est un homme libre et il décide de s’évader. L’aventure commence .
Vous y trouverez certainement quelques références cinématographiques dans ce one shot qui pourrait aisément se voir adapté au grand ou au petit écran.
L’ensemble se lit facilement et on arrive un peu trop vite à mon goût au dénouement vu la richesse de cette anticipation. On aurait pu facilement broder de nombreuses pages en plus.
Habitué à un univers plutôt retro, j’ ai trouvé que le dessin de Bertrand Marchal convenait parfaitement à cet univers futuriste. La partie spatiale est vraiment bluffant je trouve. On pourrait ergoter sur un certain racolage avec une héroïne souvent dévêtue mais on ne va pas commencer à jouer à Facebook avec son puritanisme désuet.
Un one shot de bonne facture donc, riche et plaisant à lire… Un seul regret, que cet album soit un one shot.

Samba n°7.
Inscrivez-vous à la newsletter.

3 commentaires sur “L’ homme qui inventait le monde.

Ajouter un commentaire

  1. Ta chronique m’encourage à lire ce one shot que j’étais de toute façon prêt à lire en tant que fan de ce duo d’auteurs dont l’élégance graphique de Marchal. J’ai donc bien fait d’en réaliser la bannière !😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je viens de le lire et je suis assez d’accord avec toi… récit qui aurait mérité un développement sur la situation plutôt grave et le dénouement un peu rapide, avec un héros au super pouvoir d’origine nébuleuse.
    Bref, Rodolphe ne s’est pas embarrassé de scrupules pour conter cette idylle dans un lieu où j’aurais bien passé ma retraite à glander avec de belles androïdes !😅 (3/5)

    J'aime

  3. Fini hier soir. D’accord avec toi …un one shot, c’est un peu court jeune homme. Mais bon on va pas d’un coté leur reprocher de faire des série à rallonge et de l’autre de faire trop court. Mais il existe un entre deux, my dear.
    En fait c’est la naissance d’un super héros, tout simplement. dans la droite ligne des comics. Alors après, il est possible de digresser à l’infini (ca tombe bien l’action se situe dans le cosmos !). Gageons que les auteurs et/ou l’editeur nous agrémenterons d’une suite ou d’un spin off…(sic !)
    Coté dessins, pas fan des coupes à la cerpe de Marshal. Dailleurs, jamais lu Namibia ou Amazonie malgré les scénario de Léo. Cela manque d’expressivité

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :