Le canonnier de la tour Eiffel.


Scénario : Hervé Richez et Jack Manini.
Dessin : David Ratte.
Editeur : Grand angle.
Sortie : 31 mars 2021.
72 pages
Genre : romance.

« En parlant de canon…Voici les trois goussets qui arrivent ! Et ils sont toujours à l’heure.»

Le résumé.


1905 – Cela fait cinq ans que, chaque jour, au sommet de la tour Eiffel, midi est annoncé par un coup de canon. Quand le canonnier fait un malaise, il faut en urgence lui trouver un remplaçant. Camille a promis d’être celui-là. Mais l’ancien artilleur et sculpteur de marionnettes est face à un dilemme. Il a en effet son premier rendez-vous à midi pile avec Valentine, la belle dont il a sculpté les traits avant même de la rencontrer. Midi, l’heure où il s’est engagé à tirer le canon. Que faire ? Honorer sa parole de canonnier ou le rendez-vous avec l’amour de sa vie ? L’heure tourne et, bientôt, il sera trop tard…

Mon avis.

Récemment en jouant à un jeu de société ( Timeline), je tombe sur ce fait insolite qu’un canon installé au 2e étage de la tour Eiffel annonçait midi à tous les parisiens de 1900 à 1907.
Et voilà que je reçois cette BD qui en parle, j’ai trouvé la coïncidence assez incroyable.
C’est Hervé Richez, directeur éditorial chez Grand Angle, qui a eu l’idée de cette romance autour de la dame de fer. Il y aura d’autres tomes sur le même concept avec quelques personnages récurrents comme le ministre de la mort , le charmeur d’oiseaux etc.
La belle époque est propice à ce genre d’histoire positives où l’ amour s’affranchit des traditions. Ce chassé-croisé amoureux est assez touchant et mignon malgré tous les bâtons que nos deux tourtereaux devront éviter.
Bref de la BD positive dessinée par un de mes auteurs favoris, le bon David Ratte ( Le voyage des pères, Mamada, ma fille, Majipoor, etc).Je vais d’ailleurs vous dire pourquoi il faut s’inscrire au fan-club de David Ratte.
D’abord, son héroïne Valentine est à craquer, ses personnages sont bien typés et hyper expressifs, son décorum de la belle époque vaut le détour, bref c’est du tout bon. David Ratte, grand prix d’Angoulême moi je dis ! 😊
Le canonnier de la tour Eiffel est avant tout une belle évasion avec un petit air d’Amélie Poulain. Un bon divertissement sans grande prétention mais qui le fait bien.

Samba( membre du fan-club David Ratte).

Inscrivez-vous à la newsletter.

Un commentaire sur “Le canonnier de la tour Eiffel.

Ajouter un commentaire

  1. Je crois que tu n’auras pas de mal à convaincre LL de s’inscrire au fan-club de David Ratte !😉
    Pour ma part, je ne serai pas légitime car je n’ai rien lu de lui.
    J’ai par contre failli faire la bannière pour cette semaine, séduit pas son graphisme propre, précis et expressif, mais, trop tard, je venais de réaliser celle d’Avalon.🙄

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :