Après la psy, le beau temps ?

Émilie voit quelqu’un – l’intégrale  

Scénario : Théa Rojzman
Dessin : Anne Rouquette
Éditeur : Fluide Glacial
Date de sortie :  3 février 2021
Genre : roman graphique, psychologie, tranche de vie, société.

« Je m’appelle Émilie Jolie, je m’appelle Émilie Jolie
Je voudrais partir avec vous tout au bout du ciel sur vos ailes »

Présentation de l’éditeur :

Un roman graphique plein d’émotion et d’humour sur la psychanalyse.

Émilie a 30 ans et tout pour être heureuse : un travail stressant, des amies bizarres, un compagnon idiot, une famille qu’elle déteste, une envie de mourir qui ne la quitte pas…   « De quoi tu te plains, alors qu’ailleurs, des enfants meurent de faim ? » pourraient lui dire des gens qui ne comprennent rien. Alors Emilie voit quelqu’un et nous raconte comment, psy à psy, l’oiseau peut faire son nid. Et surtout ne pas tomber de la branche ! C’est mieux que le bonheur, non ?

apres la psy_le beau temps_fluide glacial_integrale_emilie voit quelquun_scan

Mon avis :

C’est vrai qu’à première vue, d’aucuns diraient qu’Émilie a tout pour elle – si ce n’est qu’elle est plus petite que la moyenne : elle est fiancée, elle est enseignante dans une école primaire, plutôt jolie et toujours sa famille composée de parents aimant et d’une sœur à qui tout réussit également, notamment la vie de famille avec 3 beaux enfants. Sauf que NON, ça ne va pas bien ! Émilie en a ras-le-chapeau de cette vie qui lui semble ne mener à rien… notamment son couple qu’elle envoie balader en deux temps, trois mouvements, lassée de vivre avec un homme qui ne l’écoute pas, le nez constamment sur son écran à jouer à la console.

Alors, suite aux conseils de son collègue qu’elle nomme Professeur Gougueul (toujours à chercher des solutions sur la toile), la jeune femme décide d’aller voir une psy. Et quelle psy ! Cette dernière ne demande, en rétribution, que ce qu’on veut bien lui donner et sa méthode est assez inhabituelle, mais sujette à conversations entre Émilie et son ami à ce sujet, permettant au lecteur de découvrir des pans de la psychothérapie de façon rudement bien détaillée et pourtant simple.

En effet, à chaque fois que notre héroïne en parle à son ami, le duo d’autrices Anne Rouquette (au dessin) et Théa Rojzman (au scénario) ont eu l’idée de nous faire devenir les étudiants du Professeur Gougueul qui explique brillamment les différentes approches psychologiques, parle un peu de Freud, aborde les réactions possibles chez les patients, … de façon très ludique, sans pour autant détourner cette œuvre qui se veut la biographie d’Émilie Geoly (oui, oui, stupide jeu de mots des parents pour se rappeler constamment la chanson de « Émilie Jolie »).

apres la psy_le beau temps_fluide glacial_integrale_emilie voit quelquun_scan 2

En plus d’avoir un nom renvoyant à une chanson, son style vestimentaire veut qu’elle ressemble énormément à Mary Poppins… à dessein. Un look qui ne passe évidemment pas inaperçu, mais dont l’origine s’avérera être bien plus profond qu’une simple lubie. De même que ses ressentiments envers ses parents qui nous apparaissent, de prime abord, biens sous tout rapport… Du coup, on évolue avec Émilie, on fait un retour sur son passé, son vécu et ses relations tant familiales qu’amicales, avec d’un côté une amie très extravertie et une autre obscure et mélancolique.

Un peu les deux aspects même de notre héroïne qui se cherche et finit, petit à petit, à se trouver, savoir ce qu’elle aime, ce qu’elle n’aime pas ; ce qu’elle veut ou ne veut plus dans sa vie, même si on ne peut pas forcément dire qu’après la psy, vient le beau temps : mais ça aide. Tant et si bien qu’on comprend qu’il n’y a pas de honte à consulter, surtout pas dans cette société qui tourneboule constamment.

Avec une trame scénaristique qui va son chemin dans les méandres de l’esprit humain et un dessin assez contemporain, aux couleurs par contre un peu chaotiques : Théa Rojzman et Anne Rouquette nous entraînent, par la main, dans un cap important dans la vie de cette femme, Émilie Geoly, 30 ans et en passe d’être bien dans sa tête et dans son corps !

ShayHlyn

Un commentaire sur “Après la psy, le beau temps ?

Ajouter un commentaire

  1. Belle chronique qui pourrait être un hommage à Philippe Chatel qui vient de nous quitter !… Pauvre Emilie jolie !😥

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :